Recettes traditionnelles

Empire Steakhouse continue de croître

Empire Steakhouse continue de croître

Empire Steakhouse grésille un hamburger de surlonge méchant que seule leur sauce à steak faite maison peut servir de digne compagnon

L'Empire Steakhouse est parti et a recommencé !

L'Empire Steakhouse est parti et a recommencé ! Ils ont récemment ouvert leur deuxième emplacement au 237 West 54th Street relié à l'hôtel Hilton Garden. Tout restaurant qui envisage de prospérer à Manhattan ferait mieux de ne même pas penser à se reposer sur ses lauriers une seconde. Avec Empire Steakhouse, cela va de soi.

Un sanctuaire vénérable pour non seulement des coupes de steak de premier choix carbonisées à la perfection, mais toute l'expérience culinaire est née du désir de Jack Sinanaj et de sa famille d'élever le steakhouse classique à une indulgence hautement personnalisée. Le chef exécutif Jack Sinanaj et son frère Jeff ont grandi dans une ferme au Monténégro, impliqués dès leur plus jeune âge dans toute l'évolution de l'élevage du bétail, du pâturage à la sélection des meilleures coupes à l'abattage. Cette expérience les a menés avec succès dans Ben and Jack's, leur première entreprise américaine indépendante. Désormais chez Empire Steakhouse, leur deuxième marque en croissance, la famille Sinanaj a notamment pris le temps d'explorer en dehors de la formule du steakhouse par cœur en mûrissant dans un menu plus éclectique tout en restant fidèle à ses racines.

Ce qui distingue vraiment Empire Steakhouse, c'est leur extrême hospitalité et leur capacité à mettre en valeur les talents culinaires au-delà des steaks vieillis à sec élégamment préparés. Empire Steakhouse grésille un hamburger de surlonge méchant que seule leur sauce à steak faite maison peut servir de digne compagnon. La fraîcheur est la première sensation qui enveloppe vos sens en ouvrant une bouteille de leur sauce et en la dégustant avec votre première bouchée de steak. Le raifort acidulé et les jus de tomates fraîches occupent une place prépondérante en bouche. Même si leurs bouteilles et leur étiquetage personnalisé indiquent clairement que ce produit est vraiment fabriqué sur place au restaurant… et non sous-traité à un producteur extérieur. Le personnel mélange les ingrédients et les met en bouteille directement dans la cuisine selon leurs besoins.

Parmi les autres commandes incontournables, citons leurs frites maison frites instantanées qui battent haut la main toutes les croustilles que vous achèterez dans un sac. Large, léger et croquant, vous n'obtenez absolument aucune onctuosité. Leurs plats de fruits de mer sont également à ne pas manquer, comme le bar chilien au beurre et fondant dans la bouche, le saumon et le thon à nageoires jaunes. Gardez également de la place pour leur tirimisu maison, car les desserts ne deviennent certainement pas plus décadents que cela.


Nourriture et repas dans l'Empire romain

Nourriture et repas dans l'Empire romain reflètent à la fois la variété des produits alimentaires disponibles à travers les réseaux commerciaux élargis de l'Empire romain et les traditions de convivialité des premiers temps de la Rome antique, héritées en partie des Grecs et des Étrusques. Contrairement au symposium grec, qui était avant tout une beuverie, l'institution sociale équivalente de la convivium (dîner) était axé sur la nourriture. Les banquets ont joué un rôle majeur dans la religion communautaire de Rome. Le maintien de l'approvisionnement alimentaire de la ville de Rome était devenu un enjeu politique majeur à la fin de la République et continuait d'être l'un des principaux moyens par lesquels l'empereur exprimait sa relation avec le peuple romain et établissait son rôle de bienfaiteur. Les vendeurs de nourriture et les marchés de producteurs romains vendaient de la viande, du poisson, des fromages, des produits, de l'huile d'olive et des épices et les pubs, les bars, les auberges et les stands de nourriture vendaient des plats préparés.

Le pain était une partie importante de l'alimentation romaine, les gens plus aisés mangeant du pain de blé et les plus pauvres mangeant du pain à base d'orge. Les produits frais tels que les légumes et les légumineuses étaient importants pour les Romains, car l'agriculture était une activité appréciée. Une variété d'olives et de noix ont été mangées. Alors qu'il y avait d'éminents Romains qui décourageaient la consommation de viande, une variété de produits à base de viande étaient préparés, notamment des boudins, des saucisses, du jambon cru et du bacon. Le lait de chèvre ou de brebis était considéré comme supérieur à celui de vache et était utilisé pour fabriquer de nombreux types de fromages, car c'était un moyen de stocker et de commercialiser les produits laitiers. Alors que l'huile d'olive était fondamentale dans la cuisine romaine, le beurre était considéré comme une denrée alimentaire gauloise indésirable. Les aliments sucrés tels que les pâtisseries utilisaient généralement du miel et du sirop de moût de vin comme édulcorant. Une variété de fruits secs (figues, dattes et prunes) et de baies fraîches ont également été consommées.

Le sel – qui dans sa forme pure était une denrée chère à Rome – était l'assaisonnement fondamental et le condiment salé le plus courant était une sauce de poisson fermentée connue sous le nom de garum. Les assaisonnements disponibles localement comprenaient des herbes du jardin, du cumin, de la coriandre et des baies de genièvre. Les épices importées comprenaient le poivre, le safran, la cannelle et le fenouil. Alors que le vin était une boisson importante, les Romains méprisaient la consommation excessive et buvaient leur vin mélangé à de l'eau, boire du vin « direct » était considéré comme une coutume barbare.


Brad Kilgore de Miami est le restaurant Empire-Builder à surveiller maintenant

Avec de nouvelles ouvertures animées et de grands projets à venir, le chef acclamé prépare une année éblouissante.

Les chefs font face à leur lot de moments terrifiants. La littérature gustative regorge d'histoires de doigts coupés, de marmites incendiaires et, comme le raconte GrubStreet, d'au moins un combat au couteau dans la cuisine d'un restaurant quatre étoiles. Pour Brad Kilgore, qui a récemment lancé son spot néo-japonais chaud et sexy, Kaido, dans le quartier du design à forte intensité de vente au détail de Miami, le moment de frayeur impliquait de l'huile chaude et l'une des coupes de steak les plus désirées au monde.

Se souvenant d'un scénario qui se répète tous les soirs dans la cuisine compacte de son restaurant, le chef de 32 ans, élevé à Kansas City, a déclaré : "La friture du bœuf Wagyu A5 est la chose la plus effrayante. Cela va à l'encontre de tout ce qu'on vous a jamais appris sur le respect du produit, le repos du steak et le fait de ne pas le traiter comme une coupe de porc bon marché. Mais Kilgore combat ses meilleurs instincts, enrobe la précieuse viande de panko et la laisse tomber dans un bain chaud. huile. Sa version supérieure du A5 Wagyu Katsu Sando à la mode est servie sur des toasts briochés et relevée de confiture de shitake-Gruyère et de wasabi fraîchement râpé. “Nous le faisons comme l'Est rencontre l'Ouest. C'est presque un sandwich Stroganoff.

Le plat me rappelle un cheesesteak décadent tourné jusqu'à onze & 2014, bien que cette itération coûte 99 $, est parfaitement rare et ne nécessite pas une seule giclée de ketchup.

&# x201CI l'a fait le moins cher possible,&# x201D Kilgore continue un après-midi récent, assis dans la salle à manger vide de Kaido&# x2019s, 25 places (il y a 35 places supplémentaires à l'extérieur) alors que son équipe de cuisine se prépare pour la nuit&# service x2019s. “Le la même coupe vaut beaucoup plus sur South Beach. Mais je ne veux pas être ce type. Je veux que le plus de gens possible puissent en profiter.”

Un 2016 Nourriture et vin Magazine Best New Chef—plus un vétéran des cuisines dirigées par Grant Achatz, Jean-Georges Vongerichten et Laurent Gras—Kilgore a commencé à travailler dans les restaurants à l'âge de 10 (laver la vaisselle “ pour l'argent des jeux vidéo”) et fait un nom pour lui-même avec son Alter ouvert en 2015. Toujours très populaire, le restaurant se concentre sur la nouvelle cuisine américaine dans le quartier décoiffé de Wynwood à Miami. L'endroit est fantastique, apprécié des habitants et des critiques. Mais dès que vous entrez dans Kaido, regardez au-dessus du bar et voyez une sculpture géante d'un uni d'où pendent plus de 1 000 couteaux en or (la lame en premier), vous reconnaissez qu'il s'agit de tout autre chose. Kilgore qualifie le design de « punk de luxe japonais » et je ne discute pas avec lui.

Alors que la déclaration Kaido est clairement inspirée par la gastronomie japonaise, le chef et mixologue de classe mondiale Nico de Soto, qui joue un rôle clé dans Kaido en concevant de superbes cocktails pour accompagner la cuisine, a passé une série de nuits mémorables à rechercher Tokyo&# x2019s scène de la nourriture et des boissons&# x2014Kilgore le compare à une version culinaire d'un remix.

“Par exemple,”, dit-il, ȁJ aime les sushis, mais je ne vais pas manquer de respect aux gens qui ont passé 30 ans à laver du riz et qui m'appellent un chef de sushi. Ma version du nigiri est avec du riz gluant thaïlandais, du poisson local et une émulsion d'arachide sur le dessus. De plus, nous incluons ce qui ressemble à de la sauce soja mais qui est en fait nuoc cham, citronnelle, coriandre et autres aromates. Il a l'air noir et a le goût de la Thaïlande. Le poisson que j'utilise est crémeux, doux et soyeux, comme le thon blanc. Écoutez, je ne vais pas servir de thon obèse ici, c'est pour les gars de sushi hawaïens. “ Et vous pouvez acheter des sushis au thon [ordinaires] dans votre station-service locale ces jours-ci.”

Si le menu finit par inclure un plat de thon ? « Ce sera du thon à nageoires noires », déclare Kilgore, qui a déjà séduit son idole Alain Ducasse avec un steak tout sauf piéton. au poivre qui avait le chef emblématique 𠇋uvant ma sauce.” “I veut apporter du thon à nageoires noires ici. Je connais les gars qui le pêchent et c'est différent pour moi du thon obèse. Ce restaurant, c'est moi qui fais les choses à ma façon. J'interprète la gastronomie japonaise, je ne la copie pas.”

Cela signifie que les clients feront bien de commencer leurs repas avec un pot de fondue soyeuse Kilgore&# x2019s. Conçu pour inspirer la camaraderie&# x2014, qui est un sous-texte du menu et de l'ambiance générale de Kaido&# x2014, il est incroyablement inclusif avec une potion d'uni, de parmesan vieilli, de flocons de chili et d'un ajout de crabe royal. Aux côtés du caquelon : brioches vapeur et crudités à tremper. « Certaines personnes aiment l'université, d'autres non, mais vous pouvez en profiter de toute façon », déclare Kilgore, soulignant un point qui a été souligné par ma fille parfois végétarienne, Chloé. En dînant là-bas, elle a proclamé son dégoût pour l'uni même lorsqu'elle allait à la fondue comme si c'était de la manne (sagement, Chloé s'est accordée une soirée de triche non végétarienne pour dîner à Kaido).

Poursuivez avec le fugu du chef (en fait un sashimi de poisson-lion, fabriqué à partir d'un poisson envahissant localement qui n'est mortel que pour le corail) et un robatayaki de cuisse de poulet surélevé avec des poireaux bien fondus. (Les yakitori cuits sur du charbon de bois japonais, mais j'ai mis environ cinq étapes supplémentaires dans le poulet, notamment le saumurage, la cuisson à température exacte et le séchage à l'air. avec du lait de coco glacé et caramélisé, du riz gluant, des oignons verts et des champignons shiitake. Vous voudrez peut-être commander une portion supplémentaire pour la table. Ça va vite.

Il existe également des plats sinueux de Kilgore sur des côtes levées à la coréenne, du crabe Rangoon (ma mère le commandait au restaurant chinois local, donc je fais ma version avec du crabe bleu) et des boulettes de crevettes et de porc. Assurez-vous simplement de laisser de la place pour son robatayaki aux champignons enoki. « C'est mon plat préféré », déclare Kilgore à propos du mélange intensément parfumé de champignons enoki, de beurre umami (levé du service de pain à Alter) et d'un dashi aux shiitake. Il découle d'un récent défi que l'on s'est imposé : « & ci veulent faire des plats avec seulement deux composants. Avec dix composants, il y a une valeur de choc. Avec deux, vous savez vraiment si c'est bon ou pas. Pensez-y comme écouter Springsteen jouer 𠇋orn to Run” sur sa guitare acoustique et réaliser que la chanson est géniale même dans sa forme dépouillée.

Au moment où vous lisez ceci, Kilgore devrait servir son menu omakase dans une charmante salle VIP, une sorte de restaurant dans le restaurant. Connu sous le nom d'Ama, il porte le nom des femmes japonaises qui plongent en freestyle pour les oursins sur la côte nord du Japon&# x2019s péninsule de Shima. L'espace scintillant et sans fenêtre&# x2014 avec un trio de machines à pachinko deux vintage, l'un sur le thème de Bruce Lee&# x2014 est un véritable écrin. Assis autour de 20, Ama dispose d'un bar qui est bordé de whisky japonais rare (obtenu d'un collectionneur britannique qui a surpris Kilgore en facturant des livres au lieu de dollars, ce qui a conduit le chef à réduire son achat de cinq bouteilles exquises à trois), un cas réservé à la collection personnelle de saké de Kilgore (&# x201CI il s'épuisera,&# x201D dit-il avec un haussement d'épaules), et d&# xE9cor qui rend élégamment hommage aux plongeurs oursins ressemblant à des sirènes. Il n'y a qu'un seul problème avec Ama : vous ne voudrez plus partir, d'autant plus que l'ambiance s'intensifie et que la musique devient forte. Alors préparez-vous pour une nuit longue et indulgente.

Si cela ne suffit pas, Kilgore (dont le troisième restaurant, Brava by Brad Kilgore, propose des repas italiens innovants aux clients assistant à des représentations au Adrienne Arscht Center de Miami) s'engage dans un peu de construction d'empire à un stade précoce via un restaurant jumeau situé en bas de Kaido. Prévu pour ouvrir au printemps, il s'appelle Ember. L'attraction principale sera la cuisine à feu ouvert qui transcende les steaks magnifiquement carbonisés du restaurant. “I veut cuisiner avec le feu d'une manière qui va au-delà de gifler de la nourriture sur un gril,” dit Kilgore. “I veut faire cuire des lasagnes au feu et avoir un gâteau des anges grillé avec des fraises et de la crème. Je vais faire une gâterie Rice Krispies à la minute, servie dans de la fonte avec de la crème glacée sur le dessus.”

Kilgore et sa femme chef pâtissière, Soraya, (sa crémerie MadLab, au coin de Kaido, sert un service doux révolutionnaire avec des garnitures sauvages) ont également l'ambition d'ouvrir un hôtel ensemble. Kilgore réfléchit déjà à une version rustique d'Ember et lance peut-être un barbecue qui rend hommage aux classiques de Kansas City avec lesquels il a grandi. "Il y aura une file d'attente devant la porte et des gens qui traînent", dit-il rêveusement avant de m'emmener faire une promenade à MadLab pour des cornets de crème glacée. “I aime continuer à grandir. L'idée est de créer des opportunités pour tout le monde et de boucler la boucle.”


Tout est dans la famille et continue de grandir

BRYANT and Cooper à Roslyn est sans doute le meilleur steakhouse de Long Island. Riverbay Seafood Bar and Grill à Williston Park pourrait bien être le restaurant de fruits de mer n ° 1 de Nassau-Suffolk. Les trois frères Poll - Dean, Gillis et George - possèdent ces deux spots haut de gamme à succès.

Non contents du succès de leurs restaurants de luxe il y a quatre ans, ils ont également décidé de courtiser les clients intéressés par la restauration économique. Ils ont ouvert Majors, un steakhouse abordable et axé sur la valeur à East Meadow, proposant un steak de faux-filet désossé de 24 onces pour 10,95 $. Les East Meadow Majors de 145 sièges ont été suivis d'une opération de 180 sièges sur le Jericho Turnpike à Woodbury. Les majors ont récemment envahi la Floride avec une place de 230 places à Boca Raton et un restaurant de 206 places qui ouvrira bientôt à Fort Lauderdale.

Les sondages prévoient d'ouvrir quatre autres majeures par an au cours des deux prochaines années. Après avoir eu six unités en Floride et d'autres dans le Queens, Boston et Connecticut, ils décideront de poursuivre leur expansion. Même sans la succursale de Fort Lauderdale de 37 000 pieds carrés, qui devrait nourrir 3 000 personnes par semaine, les cinq restaurants de Polls servent désormais 15 000 repas par semaine.

Cela fait de leur empire en pleine croissance le deuxième plus grand groupe de restaurants insulaires à démarrer ici et à s'étendre ailleurs. Sbarros, la désormais gigantesque chaîne mondiale de restauration rapide, est la première. The Polls, dont les racines du restaurant remontent aux années 1940, et Pappas, leur maison de fruits de mer familiale à Sheepshead Bay, ont apporté deux changements récents aux Majors. Le steak vitrine à 10,95 $ est maintenant à 12,95 $ et Majors Steak Houses deviendra bientôt Majors Grill Houses. La décision de changer le nom du restaurant est venue lorsque les Floridiens ont commandé plus de poisson que de steaks de 24 onces (12 à 4 %). L'ancien steakhouse a répondu en ajoutant plus d'espadon, de thon et de saumon à son menu

Les raisons pour lesquelles Majors a déjà doublé de taille varient. La réponse enthousiaste du public à la qualité et au prix qu'il offre est évidente. Moins évident est le système de bonus mensuel qui non seulement récompense les managers, mais leur donne un sentiment d'appartenance. Enfin, les frères Poll n'essaient pas de construire de nouvelles opérations coûteuses à partir de la base. Au lieu de cela, ils achètent les locaux de chaînes de restaurants en faillite (Bennigan à Boca Raton, Dalt à Fort Lauderdale) et n'apportent que de modestes modifications avant de les rouvrir.

Ted Kopoulos, le propriétaire du café sur le Main qui ouvrira bientôt ses portes à Amagansett, a déclaré : « Si vous êtes au centre-ville d'Amagansett entre 10 et 17 h, vous devez parcourir un kilomètre pour obtenir un verre d'eau. » #x27' Son nouveau restaurant de 60 places, avec un comptoir et huit tabourets, va changer la donne.

M. Kopoulos, qui a travaillé au cours des 14 dernières années à l'American Hotel à Sag Harbor, Cato&# x27s à Bridgehampton et au Palm à East Hampton, prévoit d'ouvrir son restaurant et son marché de spécialités au 195, rue Main (267-2200 ) d'ici la mi-mai.

Il offrira tout, des hamburgers et des sandwichs aux dîners de homard de trois livres à des prix d'entrée allant de 5 $ à 45 $. Les fruits de mer et les légumes seront grillés sur un gril de cuisine dans le restaurant tandis que 12 ou 15 convives pourront choisir le libre-service, les salades et les plats de rôtisserie et manger sur des tables hautes sur le marché. Le Cafe on Main sera ouvert tous les jours à partir de 7 heures du matin. à 22h

Le Gurney's Inn Resort and Spa, situé au 290 Old Montauk Highway à Montauk (668-2660), a embauché un nouveau chef exécutif, Frank J. Monahan. M. Monahan a précédemment occupé des postes de chef exécutif au Mount Haven Resort dans les Poconos et plus récemment au Serafino Cucina Italiano à Bayside.

Le Mill River Inn à Oyster Bay (922-7768) et Lauber Imports présenteront une dégustation des champagnes de Krug le 19 mai. et salé accompagné de champagne Krug.

Merlots of the World est le nom d'un dîner de dégustation de vin à 60 $ qui sera servi à l'Aldo's of Greenport (298-1403) à 18 h. le 20 avril. Les vins Château St. Michelle, Rabbit Ridge, Eventum, Paumanok, Château Franc Mayne et Lenz seront servis au dîner qui sera préparé par Aldo Maiorana, le chef et propriétaire.

Le California Cafe de Roosevelt Field organisera un dîner de dégustation de vins et un encan silencieux au profit de WLIW-TV, Channel 21, mercredi à 18h30. L'encan silencieux mettra en vedette du vin de qualité supérieure offert par les principaux établissements vinicoles californiens, notamment des éditions limitées, des bouteilles gravées commémoratives et des bouteilles signées par le vigneron. Parmi les plats à servir, le raviolo de bœuf de Kobe et de cèpes avec une sauce à la crème de truffe blanche.

Les billets coûtent 30 $ et peuvent être commandés en appelant Linda Sohn au 367-2100, poste. 3017.

Le restaurant Montgomery à Roslyn (625-5553) revient à ses racines avec une soirée de retrouvailles à Brooklyn jeudi à 17 heures.

La soirée débutera par un 5 à 7 de 17h à 19h. qui comprendra des promotions sur Schnaps et un stand de hot-dogs de style Brooklyn offrant des francs et des knishes gratuits. Le menu comprendra de la soupe aux boulettes de matzoh, du kielbasi, des rouleaux de mauve, de la Charlotte Russe et des crèmes aux œufs avec des bouteilles de Seltz à l'ancienne sur chaque table. L'idée de la soirée est venue des restaurateurs, qui lui ont donné le nom de Montgomery Street à Brooklyn où plusieurs d'entre eux ont grandi.

Ben's Kosher Delicatessen, Restaurant and Caterers (933-8400) propose un dîner de Pâques pour 10 personnes qui comprend un apéritif, une soupe matzoh, un choix d'entrée et cinq plats d'accompagnement pour 149,95 $. Les clients qui commandent d'ici jeudi recevront également un achat, un livret cadeau gratuit d'une valeur de plus de 40 $.

The Maidstone Arms, 207 Main Street, East Hampton (324-5006), présente une expérience gastronomique et œnologique les 15, 16 et 17 avril. Tout au long des trois jours, les invités s'aventureront dans la cuisine et assisteront à une série de démonstrations de William Valentine , le chef, et Nina Friscia, la chef pâtissière.

Le prix de l'expérience gastronomique et œnologique de trois jours est de 625 $. Il comprend une chambre à l'auberge pour trois nuits.

Le Single Gourmet (6784-6186) organise un brunch de cuisine musicale et un concert. Il propose un brunch à volonté avec mimosas et champagne à volonté suivi d'un concert de Bach, Vivaldi et Marcello interprété par les Seacliff Chamber Players. L'événement aura lieu à Planting Fields Arboretum à Oyster Bay.


11 recettes de rampe pour célébrer la saison des rampes

Jusqu'à ce que je déménage sur la côte est, je ne pense pas avoir jamais entendu parler de rampes et, pendant le premier printemps que j'ai passé à New York, je suis resté sceptique. Sûrement obsédé par un allium régional coûteux avec une courte saison de croissance portait toutes les caractéristiques d'un cliché de Brooklyn. Mais une fois que je les ai vraiment essayés, j'ai soudainement compris pourquoi tout ce bruit était survenu : les rampes ont une saveur douce et complexe, une saveur plus fraîche et moins dure que celle des oignons verts ou des poireaux, qui peut créer une dépendance.

Pour préserver ces qualités essentielles, il est préférable de rester simple lors de la préparation des rampes. Les faire sauter dans du beurre fait ressortir encore plus de profondeur de saveur une fois que vous avez fait cela, vous n'avez pas besoin de beaucoup d'autres ingrédients. Parce que les rampes sont si étroitement associées à cette période de l'année, certaines de nos recettes les associent à d'autres légumes printaniers, comme des asperges dans une soupe vert vif, ou des pois mange-tout et des pois anglais dans une salade débordante de fraîcheur de saison. D'autres les utilisent simplement pour ajouter une touche de saveur d'oignon à des articles de tous les jours comme des biscuits ou des quesadillas. Étudiez l'horaire de votre marché de producteurs locaux, présentez-vous tôt pour battre la foule et explorez la liste des 11 recettes ci-dessous, certaine de vous occuper tout au long de la saison de rampe éphémère.

Rampes grillées

Pour apprécier pleinement vos rampes, surtout si vous les essayez pour la première fois, vous ne pouvez pas faire mieux que de les enrober d'huile d'olive extra vierge, de les assaisonner de sel et de poivre, et de les carboniser rapidement sur une déchirure. gril chaud. La chaleur élevée est parfaite pour souligner la douceur complexe du légume.

Salade printanière d'asperges, de rampes, de pois mange-tout et de petits pois avec œuf poché et vinaigrette au zeste de citron

Tant que vous passez vos premières matinées à traquer votre fournisseur de rampe préféré au marché des fermiers, assurez-vous de vous procurer certains des autres excellents produits printaniers disponibles. Cette salade est comme une corne d'abondance printanière fraîche mélangée dans un bol: rampes, pois mange-tout, asperges et pois anglais. Cependant, vous pouvez remplacer presque tous les autres légumes verts que vous avez sous la main, y compris les choux de Bruxelles, les jeunes brocolis et les fèves. Un délicat œuf poché, une vinaigrette éclatante aux zestes de citron et une purée d'asperges couronnent le tout.

Risotto Extra-Rampy Ramp

Si vous êtes devenu fou de rampe (et que vous en avez peut-être ramené à la maison un peu plus que vous ne savez quoi en faire), ce joli risotto vert offrira la saveur de rampe la plus intense possible en incorporant l'allium de trois manières. Tout d'abord, nous faisons sauter les rampes et l'ail ensemble au lieu des échalotes et de l'ail plus typiques, en utilisant uniquement les blancs des rampes, car ils résistent mieux à une cuisson longue. Nous remuons dans une purée de rampes blanchies juste avant la fin du plat pour une fraîcheur de saveur, puis garnissons chaque bol d'une rampe sautée.

Carottes glacées à l'orange avec orge et épinards

Faire sauter des grains entiers cuits est un excellent moyen de leur insuffler la saveur des autres ingrédients de la poêle. Ici, on fait sauter les rampes et les épinards et on les mélange avec de l'orge cuite, puis on sert le mélange avec des carottes glacées au sucre et au jus d'orange, qui font ressortir les sucres naturels des carottes. Une pincée d'amandes grillées ajoute un bon croquant.

Dumplings au bacon et à la rampe

Bien que les saveurs du bacon fumé et des rampes sucrées fonctionnent à merveille, les équilibrer dans les boulettes demande un peu de finesse. Utiliser uniquement du bacon submergerait les rampes, nous le coupons donc avec du porc haché pour ces boulettes et ajoutons du chou pour servir de contrepoint. Faites ressortir la saveur des rampes en les carbonisant légèrement avant de les mélanger à la garniture.

Quesadillas Rampe et Chorizo

Dans l'esprit de traiter les rampes simplement, cette recette les combine avec seulement quelques ingrédients : du chorizo ​​(soit des œuvres fraîches ou séchées), du jack râpé, du cheddar ou du fromage d'Oaxaca et des tortillas à la farine molle. Avant de tout mélanger, faites cuire les rampes rapidement dans la graisse de chorizo ​​fondue afin qu'elles aient la chance de s'imprégner de cette saveur. Lors de la construction de vos quesadillas, nous vous recommandons d'utiliser une seule tortilla et de la plier en deux. Elle est beaucoup plus facile à retourner que la conception à deux tortillas.

Soupe aux asperges et rampe avec yaourt

Pour cette soupe crémeuse et facile, nous faisons sauter les rampes dans du beurre jusqu'à ce qu'elles soient légèrement dorées et les mélangeons avec des asperges blanchies, du bouillon et du yogourt - ce dernier ajoute à la fois de la richesse et un peu d'acidité. Nous garnissons chaque bol avec les asperges et les rampes réservées et un généreux filet d'huile d'olive, pour un plat aussi agréable à regarder qu'à manger.

Mapo Tofu Avec Rampes

Mapo dofu (ou, plus communément aux États-Unis, le « mapo tofu ») est un classique du Sichuan à base de tofu soyeux, d'un peu de bœuf haché et d'une variété d'épices et de sauces, parmi lesquelles le poivre du Sichuan est la clé. Dans cette recette, nous substituons simplement des rampes de saison à l'ail standard, donnant au plat une saveur d'oignon profonde qui se marie bien avec les grains de poivre engourdissant la bouche.

Frittata Puffy Rampe

Une frittata super simple aromatisée avec des rampes sautées au beurre, celle-ci est rendue extra moelleuse en fouettant la moitié des blancs d'œufs en pics mous. Les blancs fouettés gonflent pendant la cuisson, ce qui en fait une frittata beaucoup plus légère et aérée que celle que vous obtiendriez avec des œufs battus seuls.

Ramp Drop Biscuits

La saveur douce et discrète des biscuits en fait un conduit idéal pour les rampes ici, nous les utilisons pour donner une touche élastique aux biscuits gouttes de base. Utilisez de jeunes rampes, si vous pouvez les trouver, tranchez les bulbes et mélangez-les directement dans la pâte.

Rampe de Sauce

Les biscuits de rampe ne vous conviennent pas assez ? Votre prochaine étape évidente est de servir ces biscuits à rampe avec une sauce à rampe, une simple sauce à la crème qui atteint une nouvelle dimension de saveur grâce à l'allium piquant. Si la rampe sur rampe vous semble exagérée, essayez la sauce sur un steak frit au poulet ou une purée de pommes de terre.


Ce qu'il faut pour construire un empire de restaurants à Brooklyn

Joe Carroll sait comment faire un restaurant à succès à Brooklyn. En 2003, il a lancé son empire à Williamsburg, Brooklyn, avec le bar à bières artisanales Spuyten Duyvil. Le quartier ne se remplissait pas encore de restaurants et de résidents accueillants pour les millénaires, et Carroll changeait de carrière, passant de la musique au bar. Alors qu'une scène commençait à se dessiner, peu de bars privilégiaient les bières artisanales. "C'était l'époque où les canettes de PBR à 2 $ régnaient partout ici, donc ouvrir un bar à bière vendant des bières à 9 $, 15 $ était fou", dit Carroll.

Des années plus tard, Carroll a saisi une autre lacune sur le marché lorsqu'il a trouvé un espace qu'il pensait être parfait pour le barbecue - pas le barbecue assis de style Blue Smoke qui était disponible à New York à l'époque, mais un endroit qui a embrassé la «vraie esthétique du barbecue [du Sud]». Il a ouvert Fette Sau en 2007. Cependant, Carroll n'était pas sûr de pouvoir réussir la transition de propriétaire de bar à restaurateur. "Lorsque nous construisions Fette Sau, je n'arrêtais pas de dire à tout le monde - plus parce que j'avais besoin de l'entendre moi-même -" C'est vraiment un bar qui a un barbecue. Nous ne sommes pas vraiment un restaurant », dit Carroll.

Mais le succès immédiat de Fette Sau a dit à Carroll qu'il était plus qu'un propriétaire de bar, et en 2010, il a ajouté une troisième place à son empire en plein essor de Williamsburg - St. Anselm, un steakhouse moderne qui apparaît systématiquement sur les 38 restaurants essentiels de Eater NY. Quinze ans après que Carroll a ouvert sa première destination à Williamsburg, il est sans aucun doute un restaurateur établi. Et maintenant, il est en passe de devenir un nom en dehors de la ville de New York, grâce à un partenariat avec le restaurateur Stephen Starr, le muscle des opérations basé à Philadelphie derrière des superproductions comme Buddakan, Serpico et Le Coucou.

Carroll a rencontré le restaurateur lauréat du prix James Beard par l'intermédiaire d'un ami commun et les deux se sont entendus lors d'une réunion à Fette Sau. "Nous venons de Jersey, nous avons tous les deux des antécédents dans le domaine de la musique", dit Carroll. « Nous avions juste beaucoup de choses à nous dire. Sur le plan de la personnalité, nous sommes un peu similaires et nous nous entendons bien. Avec Starr, Carroll a emmené Fette Sau dans le quartier de Fishtown à Philadelphie en 2012. faire quelque chose d'un peu cool et vraiment là-bas. Cela semblait être une opportunité parfaite pour nous deux. Et ce mois-ci, ils ont ouvert un deuxième emplacement à St. Anselm à Washington, D.C.

Joe Carroll Michael Parrella/St. Anselme

Brooklyn en tant qu'esthétique s'est répandu bien au-delà de l'arrondissement, mais ce n'est pas si souvent que les restaurants modernes nés à Brooklyn s'étendent au-delà de New York. Andrew Tarlow a soutenu son empire de restaurants de Williamsburg, qui comprend Marlow & Sons, Reynard et Diner, pendant plus de 15 ans, mais n'a pas encore ouvert de restaurant en dehors de la ville. Ailleurs à Brooklyn, les restaurateurs derrière Frankies Spuntino Group ont constitué un portefeuille de restaurants comprenant des restaurants italiens, un café et un steakhouse allemand. Ils ont l'intention d'ouvrir un bar à vin et un magasin de tranches, mais leurs efforts se concentrent sur quatre propriétés à New York (le steakhouse et le café ont été échangés contre le bar à vin et le magasin de tranches).

La pizza est apparemment une exportation de Brooklyn plus naturelle. Roberta's, la pizzeria influente de Bushwick qui a ouvert ses portes en 2008, a testé les eaux pour une expansion en dehors de New York avec un pop-up à Miami il y a deux ans et a ouvert son premier emplacement en dehors de New York à Los Angeles ce mois-ci. Lucali, la pizzeria culte Carroll Gardens de Mark Iacono, a un emplacement à Miami. Et la pizza Greenpoint Go-to Paulie Gee’s a maintenant des emplacements à Chicago, Miami, Baltimore et Columbus, Ohio.

Mais Carroll a trouvé un moyen de transporter les restaurants de Brooklyn – pas nécessairement la nourriture de Brooklyn – ailleurs. Le partenariat de Carroll avec Starr prend ses concepts à succès de New York et les combine avec la machine d'exploitation chevronnée de Starr Restaurants. Cela permet à Carroll de rester à Williamsburg, où il travaille et vit, alors qu'il ouvre des restaurants en dehors de Brooklyn. "J'ai le dernier mot sur tout, et je ne le ferais pas autrement", dit Carroll. "Mais je ne suis pas là-bas tout le temps - ce sont des opérateurs extraordinaires, donc ça ne me préoccupe pas."

Le rôle d'un restaurateur dans la création d'un restaurant à succès n'est pas aussi clairement défini que celui d'un chef. Carroll considère que son travail consiste à trouver le bon concept pour un espace et le bon chef pour ce concept. "Vous ne pouvez pas proposer un concept et le forcer dans n'importe quel espace", dit-il. "Ces deux choses doivent être mariées, sinon ça ne marchera jamais." Lorsqu'il trouve un chef qui comprend ce qu'il veut faire, Carroll travaille avec eux pour élaborer un menu qui répond à la question : « Comment pouvons-nous changer cela de très simple à quelque chose d'un peu plus intéressant ? » But although this formula has made St. Anselm and Fette Sau neighborhood standbys, Carroll has closed restaurants in Williamsburg, too.

A space small space on Williamsburg’s Havemeyer Street has been home to three separate Carroll restaurants, beginning in 2012 with Lake Trout, which focused on Baltimore-style fried fish. In 2014, Semilla took its place. The 18-seat tasting menu from chefs Jose Ramirez-Ruiz and Pamela Yung opened to acclaim, including two stars from New York Times critic Pete Wells and a full four stars from Eater NY critic Ryan Sutton, who declared it “New York’s next great restaurant.” The restaurant also earned one Michelin star in the 2016 guide to New York and a spot on Eater critic Bill Addison’s list of the best new restaurants in the country. But, in October 2016, pastry chef Yung, also a partner at Semilla, left the restaurant, and in March the following year, it closed. At the time, Ramirez-Ruiz said the reason was “very personal.”

But Carroll says that despite the praise, the restaurant was unlikely to last. “Unless the restaurant just is a failure right out of the gate, the reality is some restaurants just aren’t built to last decades. They’re built to last a couple of years, and then burn.” He thinks the tiny space and vegetable-heavy tasting-menu format in particular were challenging for diners. “I think that this serious, 10-course, plated-with-tweezers kind of thing, people love that, but… you can’t eat like that,” he says. “It just requires too much of you as a diner sometimes. It’s more like people just want to go out and have dinner and go home [and] not be weighed down by it.”

At the end of 2017, Carroll quietly opened Casino Clam Bar in the Semilla space. Unlike Semilla, Casino Clam Bar — a riff on Jersey Shore clam bars — was a place where diners could have a casual dinner and go home. And yet, in August, it abruptly closed. Carroll declined to elaborate as to why, saying only, “The concept has closed and we will keep you posted on future plans [for the space].”

Carroll is intent on growing his Williamsburg-based empire, and he has a running list of ideas ready to become restaurants “at a moment’s notice.” “I’m always trying to incorporate a historical timeline through everything, like a meaning behind it,” he says of his ideas. “I love this idea of it having reference and it having meaning in the grand context of food and food culture in restaurants.”

So far, Carroll has opened a beer bar, a barbecue joint, a steakhouse, a fish-sandwich shop, a tasting-menu restaurant, a seafood restaurant, and a grocery store. He’s also a partner in distribution company, Gotham Artisanal. Carroll says that there’s no limit to the number of restaurants he wants to open, but because most of the time he’s doing it on his own, expansion is relatively slow going. He’s come close to opening a New York City restaurant with Starr twice since their partnership began, and more projects with Starr Restaurants aren’t out of the question. But working through setbacks is a part of what makes Carroll successful working in restaurants. “You can’t be in this business and be too tied to any of your ideas,” he says. “It’s business. You just keep going.”


Cortland, Empire & Jonathan Apples

It’s hard to believe that we are more than half-way through apple picking season. Don’t fret though, there are still some wonderful apples coming into their peak season we wanted to share a bit of information on Cortland, Empire & Jonathan Apples.

Pomme Cortland

When it comes to being a popular apple, Cortland ranks right up there with the best of them it is among the top 15 most popular apples in the United States. Cortland apples are a cultivar of apple and were first produced at the New York State Agricultural Experiment Station in Geneva, New York in 1898. Cortland apples were named for the nearby Cortland County, New York, and are one of the most commonly produced apples in the state of New York.

It’s easy to understand why a lot of people could confuse this apple with the McIntosh, because Cortland is actually a cross between a McIntosh apple and a Ben Davis apple. The Cortland apple is bright red, with a crisp white flesh that is incredibly juicy with a sweet-tart flavor.

Like the McIntosh, the Cortland is a soft apple, though not quite as soft as a McIntosh however unlike the McIntosh, the Cortland apple can be used in many ways, from eating, baking, to cooking.

Additionally, the Cortland apple is extremely slow to brown when it is cut, making it another great apple for recipes that call for fresh apples, (think fruit salads or fruit kabobs)

As with all McIntosh varieties, Cortland is at its best when eaten soon after being picked. The sweet-tart flavor will fade quickly, as will its crispness.

Pomme Empire

If you are looking for the quintessential red apple, that is perfect to go in the kid’s lunch boxes, as well as on the teacher’s desk, then the Empire apple is the apple you are looking for, if for no other reason than the fact that this is an apple that doesn’t bruise easily.

The Empire apple made its debut at Cornell University in the 1940’s, but were not introduced to the public until 1966. The parents of the Empire apple are the Red Delicious and the McIntosh, which is where it gets it beautiful red color from. The apple was called Empire to pay homage to the state they were created in.

When it comes to taste, you will find the Empire is a sweet apple with a crisp, crunchy taste, and a bright white flesh. Like the Cortland apple above, the Empire apple is another perennial favorite of apple lovers across the nation.

You can roast, bake, or sauté or even dry an Empire Apple. Additionally, because of their crisp texture, they make a great apple for salads. If you choose to use them in a salad, they will stay white longer if you put them in a bowl of water containing two tablespoons of lemon juice first.

Jonathan Apple

The Jonathan apple is an heirloom apple that used to be extremely popular but lost some of its popularity due to all the newer varieties of apples that began to appear on the scene. However, the good news is that heirloom apples are becoming popular all over again, and the Jonathan apple is once again becoming a fall favorite.

Did you know that the Jonathan apple is actually a parent to many varieties of apples, including Jonamac, Jonafree, and Jonagold?

The Jonathan apple is a medium size apple, that has a thin red skin, with a sweet taste that can often have a tart tang to it. The Jonathan apple is a wonderful apple for fresh eating but also makes for a great freezing as well as cooking apple.

Because the flesh of the apple may break down a bit during cooking, you can pair the Jonathan with other more dense apples such as the Granny Smith, or Fuji for your pie fillings. The Jonathan apple is also a very juicy apple, making this variety of apple the perfect choice for juice and cider.

If you plan on storing the Jonathan apple, you can typically store it for about 3-6 months in the refrigerator.

Did You Know Fact?

Most of the apples we discussed in this blog post contain Vitamins A and C as well trace amounts of folate. They are a good source of both soluble and insoluble fiber, which has been shown to help prevent heart disease and promote healthy digestion. Apples also contain potassium, which may reduce the chances of a stroke, and a trace amount of boron, believed to build bones and to increase mental vitality.


Beyond Spago, exploring Wolfgang Puck’s L.A. empire at Cut and Chinois on Main

Spago is the undisputed crown jewel of Wolfgang Puck’s dining empire, but the acclaimed chef also oversees more than a dozen other branded restaurants around the world. Our restaurant critics Bill Addison and Patricia Escárcega drop in on two of Puck’s other Los Angeles restaurants: Cut, a luxury steakhouse at the Beverly Wilshire Four Seasons Hotel, and the groundbreaking Chinois on Main in Santa Monica, a restaurant that helped pioneer modern Asian fusion cooking.

CUT BY WOLFGANG PUCK

9500 Wilshire Blvd., Beverly Hills, (310) 276-8500, wolfgangpuck.com/dining/cut-beverly-hills

Perhaps all you need to know about Cut is that it sits on the ground floor of the Beverly Wilshire Four Seasons Hotel, a magnet for tourists and anybody with a taste for high-end hotel amenities. Wolfgang Puck’s steak-centric restaurant is appropriately sleek for the setting, housed in a modern, all-white space designed by Getty Center architect Richard Meier.

The star of the menu is the Japanese pure-breed Wagyu beef imported from Miyazaki Prefecture, lavishly marbled and wheeled out on a cart so you can leer at it appreciatively at the top of your meal. Highly graded American steaks round out the steak menu: corn-fed USDA prime beef from Illinois, grass-fed sirloin from California, hybrid Wagyu raised in Idaho. The “Tasting of New York Sirloin” sampler is possibly the most rewarding thing on the menu, a delicious controlled study on three prime cuts: a USDA steak dry-aged for 35 days 4 ounces of Snake River Farms American Wagyu and 2 ounces of the prized Miyazaki Wagyu.

Steak aside, bone-marrow flan spread on toasted brioche is a worthy indulgence, and of course there are all manner of sides and gourmet condiments: cleanly fried tempura onion rings, creamed spinach and an extravagant selection of house-made steak sauces. Nothing on the menu breaks new ground, but the point of Cut is not novelty but rather expensive, flavorful beef, prepared with exacting proficiency by a culinary team led by chef de cuisine Hilary Henderson. Cut is representative of modern-era Wolfgang Puck: not the boundary-crossing chef of the 1980s and ’90s but the acclaimed restaurateur and overseer of an international portfolio of restaurants. For those in pursuit of the luxury steakhouse experience, though, Cut is indispensable. — P.E.

CHINOIS ON MAIN

“Um, what exactly is ‘Oriental brown rice?’” asks my friend whose parents ran a Chinese restaurant in the San Fernando Valley when he was growing up. Grande question. We ask our server, who has worked at Chinois on Main for 35 years. “Oh, it’s just a vegetable stir-fry but made with brown rice,” he says cheerfully. Aha.

While Spago strives to keep reinventing itself through the decades, Chinois on Main and its Asian-fusion menu wallow in the past. Wolfgang Puck and Barbara Lazaroff opened it in 1983, a year after their whirlwind Spago debut. Lazaroff’s dining room design is wild: lime tables and trim, bamboo paneling against brick walls, curving patterns everywhere.

If the decor comes across as a fascinating time capsule, the food is simply anachronistic. How exactly is Shanghai lobster — a dish of lobster in curry sauce over fried spinach — related to the cooking of Shanghai? Its flavor is monotonous and the spinach is oily, regardless of the answer. The shredded poultry tossed with cabbage and fried wontons in the utterly bland “Chinese chicken salad” tastes days old. I’d swear the plum sauce spooned around roasted Cantonese-style duck is in fact the canned cranberry sauce trotted out at grocery stores around Thanksgiving.


Learning How to Salt a Steak the Right Way Will Make It Even Tastier

We hate to break it to you, but you may not be cooking your steak correctly. Have you ever wondered how to prepare a steak so that you maximize its natural flavor? Maybe you're that person who dumps a pile of seasonings or steak rub on the meat and calls it a day, but you may be missing one pivotal step that's so simple: salting your steak.

With the help of two acclaimed chefs, we concluded that salt is the secret ingredient that helps pulls all of a steak's distinctive flavors out so you have an irresistible dish every single time. We feel that the simple step of salting your steak the right way can make a world of difference to the final result. Once you learn how to salt a steak for maximum flavor, you'll ditch those seasoning bottles STAT.

How does salt make such a big difference in the flavor of steak?

"Salt enhances flavors in all foods," says Vincent Olivieri, director of culinary development and chef de cuisine at Fairway Market Cafe and Steakhouse.

But how, specifically, does that apply to a hunk of steak?

"Salt releases moisture in the muscle [of the meat] and releases the natural flavors of steak," says Tender Greens chef and Vice President of Stores, Pete Balistreri.

Shutterstock

When should you salt your steak?

Balistreri says to always salt your steak right before cooking.

"Salt will begin to cook the steak's surface and release moisture from the muscle if salted too far in advance. Ideally, we want to keep the juices in the steak by salting right before we cook," Balistreri says.

"It's always good to salt a steak prior to cooking to dry the outside," says Olivieri. "A dry steak will give you a crispy sear."

Can you overdo or underdo the amount of salt you use on your steak?

"Absolutely! The thicker the cut, the more salt needed," Balistreri says. "If you are cooking a thick ribeye or New York steak, you'll need a little more salt than if you are cooking a thin skirt steak. When salting, it's important to salt well above the steak and 'make the salt rain.' This allows for even coverage and avoids concentrated spots of salt."

Olivieri says that when it comes to larger roasts, like prime rib, you should go heavy on the salt because the fat will absorb most of it and give you that crispy crust that everyone loves to eat. Who doesn't want that?

Shutterstock

OK got it, so it depends on the thickness of the steak. What types of steak call for less salt?

"If the Kobe Beef or Wagyu is a standard grilling steak, I would recommend slightly less on the salt, as the fat will cause that beef to be very delicate," says Balistreri. "For the standard certified grass-fed steak, it's more about the thickness of the steak than the type."

And if you're using a tougher cut of meat, you might need to use a lighter touch.

"When dealing with a more tough cut, like something that requires a marinade, go lighter on the salt and heavier on an acid. Whether it be lemon juice, vinegar, or wine, leave the salt light until the end, and season to your liking," says Olivieri.

Is there a specific amount of salt you use?

"I usually give a light sprinkling, making sure to cover all the meat. I'd say the most important aspect of salt application is the quality of your salt. At the Steakhouse, we use imported flaky French sea salt, Maldon. Large crystals [of sea salt] are strictly used for finishing, adding that flavor and a crunchy texture," says Olivieri.

Shutterstock

Wait, what is finishing salt, and why is it important?

"Just as important as seasoning the steaks right before you cook them, a great finishing sea salt larger than the kosher salt you use prior to grilling will make a world of difference to the finished experience. These finishing salts go a long way and should be used lightly. There are many types of finishing salts: smokey, spicy, sweet, and standard," says Balistreri. This is an easy way to switch up the taste of steak if you're into trying new flavors.

Recap: How to salt a steak like a chef

Both chefs provided a great deal of information, so let's take a step back and review the key points. You should salt your steak right before you throw it on the grill, as this will allow the juices to stay intact for optimal flavor. Thicker cuts of steak will typically need more salt than thinner cuts. The exception? A thicker steak that requires an already salt-filled marinade—you'll want to cut back the salt and swap in an acidic liquid such as lemon juice or wine. There you have it folks, your next steak just got that much tastier, all thanks to the humble salt. Now, let's fire up the grill!


Je suis Todd Wilbur, Hacker alimentaire chronique

Depuis 30 ans, je déconstruis les aliments de marque les plus emblématiques d'Amérique pour créer les meilleures recettes originales de clones à utiliser à la maison. Bienvenue dans mon labo.

Comprend huit (8) recettes de 79¢ de votre choix chaque mois !

(23,88 $ annuellement)*
Économisez 12 $ par rapport au mois

Comprend huit (8) recettes de 79¢ de votre choix chaque mois !

Je n'aurais jamais pensé que les petits pains étaient quelque chose qui me passionnerait jusqu'à ce que je mette la main dans le grenier à pain du Texas Roadhouse. Les petits pains sont fraîchement sortis du four et ils arrivent sur la table quand vous le faites, donc il n'y a pas d'attente pour se déchirer dans un petit pain sucré magnifiquement gluant garni de beurre doux à la cannelle. La première bouchée que vous prendrez vous fera penser à un petit pain à la cannelle frais, puis vous ne pourrez plus vous arrêter de le manger. Et lorsque le premier rouleau est parti, vous êtes impuissant à résister à en saisir un de plus. Mais ce n'est jamais qu'un de plus. C'est deux ou trois de plus, plus quelques extras à ramener à la maison pour demain.

Découvrir le secret pour faire à la maison des petits pains aussi bons que les vrais impliquait de faire de nombreux lots de pâte, chacun plus sucré les uns que les autres (sucré avec du sucre, pas du miel - j'ai vérifié), jusqu'à un lot très collant, levé pour 2 heures, produit exactement ce que je cherchais. Vous pouvez faire la pâte avec un batteur sur socle ou à main, la seule différence étant que vous devez pétrir la pâte à la main sans batteur sur socle. Lorsque vous travaillez avec la pâte, ajoutez un peu de farine à la fois pour l'empêcher de coller, et sachez simplement que la pâte sera moins collante et plus facile à travailler après la première levée.

Étalez la pâte et mesurez-la comme spécifié ici, et après une dernière levée et une cuisson rapide, ainsi qu'un généreux badigeonnage de beurre sur le dessus, vous produirez des petits pains qui ressemblent et ont le même goût que les meilleurs petits pains que j'ai eu à n'importe quelle célèbre chaîne de restauration américaine.

Obtenir une table dans le restaurant original Rao's, vieux de 123 ans, à New York est presque impossible. Les tables sont "possédées" par des habitués qui planifient leurs repas des mois à l'avance, donc chaque table est pleine tous les soirs, et c'est comme ça depuis 38 ans. La seule façon pour un étranger de goûter à la sauce marinara fraîche du restaurant est d'être invité par un habitué.

Si ce n'est pas dans les étoiles pour vous, vous pouvez acheter une bouteille de sauce sur votre marché local (s'ils en ont même). Ce ne sera pas frais et ce sera probablement la sauce la plus chère du magasin, mais elle a toujours le bon goût de Rao. Une solution encore meilleure consiste à copier la sauce pour vous-même en utilisant ce nouveau hack très simple.

Le copropriétaire actuel de Rao's, Frank Pellegrino Jr., a déclaré bon appétit en 2015 que la célèbre sauce marinara a été créée par sa grand-mère il y a de nombreuses années, et la sauce que vous achetez en magasin est la même recette servie dans ses restaurants. Les ingrédients sont communs, mais choisir correctement l'ingrédient principal, les tomates, est important. Essayez de trouver des tomates entières en conserve de style San Marzano, de préférence en provenance d'Italie. Elles sont un peu plus chères que les tomates en conserve typiques, mais elles vous donneront une excellente sauce.

Après 30 minutes de cuisson, vous vous retrouverez avec à peu près la même quantité de sauce que dans un grand pot de la vraie chose. Votre version sera probablement juste un peu plus brillante et meilleure que la substance en bouteille, grâce aux ingrédients frais. Mais maintenant tu peux le manger quand tu veux, sans réservation, à table toi propre.

Vous aimerez peut-être aussi ma recette n°1 de 2019, Texas Roadhouse Rolls.

Pendant de nombreuses années, cette entrée a été l'un des meilleurs choix de menu chez Maggiano's, la chaîne italienne de 54 unités de Brinker, la même société qui exploite le Chili's Grill & Bar. Le plat de restaurant à 30 $ se compose de trois steaks de filet de 2½ onces, nageant dans une fantastique sauce à la crème balsamique avec des champignons portobello tranchés, mais une version maison du plat signature n'est qu'à sept étapes faciles, et elle ne vous frappera pas dans le portefeuille aussi dur que l'original cher.

Pour casser ce plat, il a fallu un hack parfait de la sauce, et cela est venu rapidement après avoir obtenu des informations très fiables de mon serveur / informateur incroyablement utile dans un Las Vegas Maggiano's. Appelons-le Skippy.

Selon Skippy, la sauce à la crème balsamique est aussi simple que de mélanger un glaçage balsamique sucré avec la sauce Alfredo crémeuse de la chaîne. J'ai donc d'abord obtenu un échantillon de la sauce alfredo de Maggiano et j'ai trouvé comment la reproduire. Une fois cela fait, j'ai mesuré des incréments de glaçage balsamique dans la sauce alfredo jusqu'à ce que la couleur et la saveur correspondent à l'original. Le reste de la recette était facile.

Cette recette fera deux portions du plat et comprend la préparation des filets et de la sauce. Si vous souhaitez compléter le plat tel qu'il est servi au restaurant (comme sur la photo), ajoutez de la purée de pommes de terre à l'ail sur le côté, en utilisant mon hack pour la purée de pommes de terre à l'ail Olive Garden.

Pour obtenir leur poulet extra croustillant si croustillant, KFC pane le poulet deux fois. Cette double panure donne au poulet son extérieur ultra escarpé et son croquant supplémentaire, ce qui est une texture différente de celle du poulet à la recette originale moins croustillant qui n'est pané qu'une seule fois et frit sous pression.

Comme avec mon hack de recette originale KFC, nous devons d'abord saumurer le poulet pour lui donner de la saveur et de l'humidité tout au long, comme la vraie chose, puis le poulet est double pané et frit jusqu'à ce qu'il soit doré. KFC utilise de petits poulets qui cuisent plus rapidement, mais les petits poulets peuvent être difficiles à trouver. Si vos morceaux de poulet sont gros, ils risquent de ne pas cuire complètement dans les 12 à 15 minutes de friture que je précise ici. Pour être sûr que votre poulet est cuit, commencez à faire frire avec les morceaux les plus épais, comme les poitrines, puis placez-les dans un four à 300 degrés pendant que vous terminez avec les plus petits morceaux. Cela gardera le poulet au chaud et croustillant, et plus important encore, assurera qu'il soit parfaitement cuit tout au long.

Dans mon émission CMT Recette top secrète J'ai discuté avec Winston Shelton, un ami de longue date du fondateur de KFC, Harland Sanders. Winston a vu la recette secrète manuscrite du colonel pour le poulet de la recette originale, et il m'a dit que l'un des ingrédients secrets était le poivre noir de Tellichery. C'est un poivre noir plus cher et plus savoureux qui vient de la côte de Malabar en Inde, et vous devriez l'utiliser ici si vous pouvez le trouver. Winston m'a pris à part et m'a chuchoté ce secret alors qu'il pensait que nous étions hors champ, mais nos micros et nos cameramen très alertes ont tout capté et nous l'avons diffusé.

J'ai d'abord publié ce hack dans Encore plus de recettes top secrètes, mais a récemment appliqué quelques secrets et astuces nouvellement acquis pour faire cette version bien améliorée de l'une des recettes de poulet frit les plus familières au monde.

Cette recette était notre n°2 la plus populaire en 2019. Découvrez les quatre autres recettes les plus débloquées de l'année : Texas Roadhouse Rolls (#1), Olive Garden Braised Beef Bolognese (#3), Pizzeria Uno Chicago Deep Dish Pizza (#4 ), les fèves au lard de style campagnard de Bush (#5).

La fabrication d'un clone de la lasagne classique d'Olive Garden est devenue l'occasion idéale de créer une belle recette de hack de lasagne multicouche qui utilise toute la boîte de nouilles à lasagne et remplit le plat de cuisson jusqu'au sommet. Cette recette top secrète fait une lasagne qui fait pencher la balance à près de 10 livres et nourrira les bouches affamées pendant des jours, avec chaque délicieuse couche copiée directement à partir de l'original Olive Garden soigneusement disséqué.

J'ai trouvé quelques informations crédibles dans une vidéo d'un chef d'Olive Garden démontrant ce qu'il prétend être la vraie formule lors d'une émission d'information de midi, mais la recette a été abrégée pour la télévision et le chef a omis des informations cruciales. Un ingrédient qu'il a ostensiblement omis de la recette est la couche secrète de fromage Cheddar située près du milieu de la pile. Je ne m'attendais pas à trouver du cheddar dans des lasagnes, mais lorsque j'ai soigneusement séparé les couches de plusieurs portions du plat original, il y avait le bonbon au fromage fondu doré dans chaque tranche.

Cette recette de clone fera assez pour 8 grosses portions, mais si vous faites des tranches légèrement plus petites, c'est facilement assez de nourriture pour remplir douze ventres qui aiment les lasagnes. Si vous aimez les lasagnes, vous allez adorer cette version.

Parcourez mes autres recettes de clones Olive Garden ici.

Description des menus : "In cream sauce, topped with melted sharp cheddar."

There are many ways to order potatoes from the Ruth's Chris menu including steak fries, julienne fries, shoestring fries, cottage fries, Lyonnaise, baked and au gratin.

Here's a traditional, classic recipe for the delicious side dish inspired by the Ruth's Chris creation. You may use less of the cream and milk mixture in your version depending on the size baking dish you use and the size of your potatoes. Stop adding the creamy mixture in your version when it is level with the sliced potatoes in the baking dish. Be sure to use a casserole dish that has a lid for the first stage of baking.

Click here for more of my copycat recipes from Ruth's Chris Steak House.

Une exigence de toute visite à Chicago est de manger au moins une tranche de pizza profonde dans la ville qui l'a perfectionnée. La pizza à plat est rapidement devenue un incontournable de Chicago après qu'Ike Sewell et Ric Riccardo ont ouvert la première Pizzeria Uno en 1943 et ont servi un nouveau style de pizza copieux construit dans un moule à gâteau à rebord haut. La croûte de levure était tendre et floconneuse, comme une pâtisserie, et le fromage était superposé sous la sauce afin qu'il ne brûle pas dans un four chaud pendant le long temps de cuisson.

En recherchant un hack maison de cette recette désormais emblématique, j'ai découvert une technique inattendue que je n'avais pas vue dans d'autres recettes de plats profonds. Les employés m'ont dit que les croûtes de pizza sont partiellement cuites chaque matin pour réduire le temps d'attente des clients. Avant l'ouverture du restaurant chaque jour, les cuisiniers pressent la pâte dans une casserole puis la saupoudrent d'un peu de fromage râpé. Les coquilles sont ensuite partiellement cuites et mises de côté. Plus tard, lorsqu'une commande arrive, la pizza est intégrée dans l'une des croûtes précuites et finie. De cette façon, les clients obtiennent leur nourriture plus rapidement et les tables se retournent plus rapidement.

Copier cette délicieuse croûte feuilletée a été la tâche qui m'a pris le plus de temps. Après deux semaines de cuisson, j'ai finalement opté pour une formule qui était un mélange de pâte à levure et de croûte à tarte et a fait une croûte de plat profonde parfaitement tendre, avec une grande saveur qui imitait exactement l'original. Si vous aimez Uno, vous allez adorer ça.

Concernant le fromage : veillez à ce que votre fromage soit à température ambiante, pas froid, sinon il risque de ne pas fondre complètement. En outre, il est préférable d'acheter du fromage au bloc et de le déchiqueter vous-même. Le fromage pré-râpé est saupoudré de fécule de maïs afin que les lambeaux ne collent pas dans le sac et qu'il ne fonde pas aussi facilement que le fromage que vous râpez à la main.

Cette recette fera assez de sauce pour deux pizzas. J'ai juste pensé que vous devriez le savoir au cas où vous auriez envie de préparer un autre plat profond après la disparition de celui-ci.

Cette recette était notre n°4 la plus populaire en 2019. Découvrez les quatre autres recettes les plus débloquées de l'année : Texas Roadhouse Rolls (#1) KFC Extra Crispy Fried Chicken (#2), Olive Garden Braised Beef Bolognaise (#3), Fèves au lard de style campagnard de Bush (#5).

Les chefs talentueux de Benihana préparent des plats sur des grillades hibachi avec flair et charisme, traitant la préparation comme un petit spectacle sur scène. Ils jonglent avec les salières et les poivrières, coupent les aliments à la vitesse de l'éclair et retournent parfaitement les crevettes et les champignons sur des assiettes de service ou dans leur grande toque.

L'un des plats d'accompagnement que tout le monde semble aimer est le riz frit. Au Benihana, ce plat est préparé par des chefs avec du riz précuit sur des grilles hibachi ouvertes, et est commandé à la carte pour compléter n'importe quel plat Benihana, y compris le steak et le poulet hibachi. J'aime quand le riz est jeté sur le grill hibachi chaud et semble prendre vie alors qu'il grésille et danse comme un tas de petits haricots sauteurs. D'accord, donc je suis facilement amusé.

Cette recette de riz frit japonais Benihana ira bien avec à peu près n'importe quel plat japonais et peut être partiellement préparée à l'avance et conservée au réfrigérateur jusqu'à ce que le reste du repas soit presque terminé.

Description des menus : « Deux poitrines de poulet panées au parmesan légèrement frites sont recouvertes de la sauce marinara maison d'Olive Garden et de fromages italiens fondus. Nous servons notre poulet parmigiana avec un côté de spaghetti pour le dîner.

Le poulet parmigiana est un favori pour toujours, et ce n'est pas un plat difficile à préparer à la maison. Mais pour qu'il ait le goût de l'entrée signature Olive Garden, nous devrons prendre des mesures très spécifiques.

Le poulet d'Olive Garden est salé et humide tout au long, nous devons donc d'abord commencer par faire saumurer le poulet. Accordez-vous une heure supplémentaire pour cette étape importante de la marinade. La sauce marinara utilisée sur le poulet est une spécialité d'Olive Garden et aucune sauce en bouteille ne se compare, nous allons donc préparer la nôtre à partir de zéro en utilisant des tomates concassées en conserve et la formule ci-dessous.

Pendant que la sauce cuit, remplissant votre maison de son arôme enivrant, le poulet est pané et doré. Lorsque la marinara est prête, nappez le poulet de sauce et de mozzarella et placez-le sous votre gril chaud jusqu'à ce qu'il bouillonne.

Espérons que tout le monde chez vous a faim, car la portion du dîner Olive Garden est composée de deux filets de poulet, et cette recette donnera un total de quatre portions de 2 pièces. Ajoutez une petite portion de spaghetti sur le côté, garnie d'un peu plus de la délicieuse sauce, et vous obtiendrez un accord parfait avec l'assiette du restaurant.

Vous n'en avez pas assez d'Olive Garden ? Cliquez ici pour plus de mes recettes de copie.

Cette version réduite de 220 unités de P.F. Chang's China Bistro cible la clientèle du déjeuner avec un menu plus petit composé de boîtes à bento, de bols et de petites assiettes. Le best-seller au menu est ce poulet à l'orange, qui, je dois dire, est un sacré bon poulet à l'orange. Évidemment, un clone est nécessaire pour celui-ci, stat.

Le nom « Wei Better Orange Chicken » est une référence concurrentielle au poulet orange signature de Panda Express, qui est fait de poulet pré-pané et congelé. Pei Wei prétend que son poulet orange est préparé chaque jour à partir de zéro avec du poulet qui n'est jamais congelé, nous allons donc fabriquer notre clone de la même manière. Mais plutôt que d'assembler le plat dans un wok sur une cuisinière rapide à haute flamme comme ils le font au restaurant, nous allons préparer la sauce et le poulet séparément, puis les mélanger avec des quartiers d'orange fraîche juste avant de servir.

D'ailleurs, ce plat se marie très bien avec du riz blanc ou brun, alors n'oubliez pas d'en faire.

L'épaule de porc braisée et râpée est un aliment de base de la cuisine mexicaine que Chipotle prépare avec un simple mélange de saveurs et un ingrédient surprenant auquel vous ne vous attendiez peut-être pas : les baies de genièvre. Une fois que vous les avez retrouvés (ils sont faciles à trouver en ligne), les baies sont combinées avec du thym et des feuilles de laurier dans un liquide à braiser qui transformera votre propre rôti de porc en une beauté facilement râpée en moins de 3 heures. Ensuite, vous pouvez utiliser vos carnitas fraîchement clonées sur des tacos, des burritos ou dans un bol sur du riz et des haricots, comme ils le font au restaurant.

Lorsque vous choisissez votre rôti de porc, essayez d'en trouver un sans trop de gras. Si votre rôti est recouvert d'une épaisse couche de graisse, coupez l'excédent. Vous voulez un peu de graisse dans votre liquide de braisage, mais si le chapeau de graisse est trop épais, il risque de ne pas être complètement fondu et vous obtiendrez des morceaux de graisse dans le lambeau.

On suppose souvent que le soc de porc provient de l'extrémité arrière du porc, même si les coupes de la région arrière ont déjà un nom : le jambon. Le mégot de porc, également connu sous le nom de mégot de Boston, est coupé à partir de l'autre extrémité, la partie supérieure de l'épaule du porc. C'est ce qu'on appelle un " mégot " parce que dans la Nouvelle-Angleterre d'avant la guerre révolutionnaire, les rôtis étaient stockés et transportés dans des barils appelés " mégots ", et le nom déroutant est resté.

Voici une astuce qui pourrait vous aider lorsque vous avez envie de faire quelque chose de spécial avec ces steaks au réfrigérateur. Ou peut-être avez-vous des filets de saumon là-dedans ? Peu importe, cette recette fonctionne très bien sur les deux. Et il fait aussi une excellente sauce pour pâtes.

La sauce secrète Toowoomba est une variante de la sauce alfredo que l'Outback servait autrefois sur des pâtes. De nos jours, la sauce n'est utilisée que pour garnir le steak et le saumon au restaurant, mais vous pouvez également l'utiliser sur à peu près n'importe quel type de pâtes.

Dans mes premiers lots de sauce, j'ai remarqué que si les crevettes sont ajoutées au début, elles deviennent trop dures. Pour résoudre ce problème, j'ai fait sauter les crevettes assaisonnées séparément, puis je les ai ajoutées plus près de la fin, et elles sont sorties parfaites.

Déposez ce clone de la sauce Toowoomba sur des filets de filet grillé (ou des filets de saumon) pour rehausser facilement votre plat principal. Cette recette fera assez pour quatre portions.

Si vous aimez Outback Steakhouse, consultez mes autres recettes de clones ici.

Une recette de pain sucré portugais a inspiré les petits pains mous qui sont devenus un grand succès au restaurant Bakery & de Robert Tiara à Honolulu, Hawaï dans les années 1950. Il n'a pas fallu longtemps pour que Robert change le nom de son entreprise florissante en King's Hawaiian, et en 1977, l'entreprise a ouvert sa première boulangerie sur le continent, à Torrance, en Californie, pour fabriquer les désormais célèbres petits pains sucrés des îles vendus dans les magasins à travers le nous

Les King's Hawaiian Rolls sont similaires aux Texas Roadhouse Rolls en ce qu'ils sont tous deux des rouleaux blancs moelleux et doux, il était donc logique de découvrir ma recette de clone de Texas Roadhouse Rolls et de l'utiliser comme point de départ. Ces nouveaux rouleaux devaient être légèrement plus mous et plus sucrés, j'ai donc fait quelques ajustements et ajouté un petit œuf pour la couleur. Et en faisant cuire la pâte dans un moule à rebord haut avec 24 boules de pâte bien placées ensemble, je me suis retrouvé avec de beaux rouleaux qui se sont bien levés à l'occasion, formant un pain déchirable comme l'original, mais avec des ingrédients propres, et sans les conditionneurs de pâte trouvés dans les petits pains emballés.

Utilisez ces petits pains moelleux pour les sandwichs, les sliders ou simplement réchauffés et enduits de beurre européen doux.

Cette recette était notre n°3 la plus populaire en 2020. Découvrez les quatre autres recettes les plus débloquées de l'année : sauce marinara maison de Rao (n°1), lasagne classique aux olives (n°2), poulet à l'orange Pei Wei Better (n°4) , Chipotle Mexican Grill Carnitas (#5).

Description des menus: "Steak cuit rapidement avec des oignons verts et de l'ail."

Les amateurs de bœuf deviennent fous de celui-ci au restaurant. Le bifteck de flanc est coupé en petits morceaux contre le grain, puis il est légèrement saupoudré de fécule de pomme de terre (dans notre cas, nous utiliserons de la fécule de maïs), frit dans de l'huile et aspergé d'une incroyable sauce au soja et à l'ail. Le bœuf en sort aussi tendre que possible, et la sauce simple chante à vos papilles. J'ai conçu cette recette pour utiliser un wok, mais si vous n'en avez pas, une sauteuse suffira (vous devrez peut-être ajouter plus d'huile dans la poêle pour couvrir le bœuf lors de l'étape de friture instantanée). La sauce secrète de P. F. Chang est ce qui rend ce plat si bon et polyvalent. Si vous n'aimez pas le bœuf, vous pouvez le remplacer par du poulet. Ou vous pouvez le badigeonner sur du saumon grillé.

J'ai cloné beaucoup des meilleurs plats de P.F. Chang's. Cliquez ici pour voir si j'ai fait face à votre favori.

Description du menu de pâtes au bœuf braisé : "Sauce à la viande mijotée avec du bœuf braisé tendre et des saucisses italiennes, mélangées avec des pâtes pappardelle ébouriffées et une touche de sauce Alfredo, tout comme la recette de Nonna."

C'est une erreur de supposer qu'une recette publiée sur le site Web d'une chaîne de restaurants est la vraie recette de la nourriture qui y est servie. J'ai trouvé que c'était le cas avec de nombreuses recettes Olive Garden, et celle-ci ne fait pas exception. Une recette largement diffusée qui prétend reproduire la bolognaise classique de la chaîne est en réalité originaire du site Web d'Olive Garden, et si vous faites cette recette, vous serez déçu lorsque le produit final ne se rapproche même pas de la vraie affaire. Je n'entrerai pas dans tous les détails des choses qui ne vont pas avec cette recette (trop de vin, gardez-en un peu pour boire !), mais à première vue, il est facile de voir que quelques ingrédients importants trouvés dans les sauces bolognaises traditionnelles sont ostensiblement manquant, y compris le lait, le basilic, le citron et la muscade.

J'ai incorporé tous ces ingrédients manquants dans cette nouvelle recette de hack, j'ai modifié quelques autres choses, puis j'ai testé plusieurs méthodes pour braiser le bœuf afin qu'il ressorte parfaitement tendre : couvert, non couvert et un combo. La technique sur laquelle j'ai opté consistait à cuire la sauce couverte pendant 2 heures, puis à découvert pendant 1 heure supplémentaire afin que la sauce réduise et que le bœuf se transforme en une bombe gustative à la fourchette. Oui, il vient d'Olive Garden, mais ce bolognais est meilleur que tous ceux que j'ai eu dans des restaurants qui facturent deux fois plus, comme celui de Rao où la viande est hachée, pas braisée, et ils vous coûtent 30 $.

En passant, le menu d'Olive Garden indique que le plat est accompagné de pâtes pappardelle à volants, mais il s'agit en fait de mafaldine, une nouille plus étroite aux bords bouclés (affichée dans le coin supérieur droit de la photo). La pappardelle, qui est la pâte traditionnelle à servir avec la bolognaise, est une nouille très large à bords droits, et elle est plus familière que la mafaldine, alors c'est peut-être pourquoi le menu truque ce fait. En fin de compte, peu importe les pâtes que vous choisissez. Sachez simplement qu'une nouille large fonctionne mieux. Même les fettuccines sont bonnes ici.

Pour le peu de sauce Alfredo versée au milieu du plat, j'ai opté pour une sauce en bouteille préfabriquée pour gagner du temps. Vous pouvez également le faire à partir de zéro si vous le souhaitez (j'ai un excellent hack pour la sauce Alfredo d'Olive Garden), mais c'est une si petite quantité que la sauce préfaite dans un bac réfrigéré de la section charcuterie ou dans une bouteille sur l'étagère fonctionne très bien ici.

Cette recette était notre n°3 la plus populaire en 2019. Découvrez les quatre autres recettes les plus débloquées de l'année : Texas Roadhouse Rolls (n°1) KFC Extra Crispy Fried Chicken (n°2), Pizzeria Uno Chicago Deep Dish Pizza (n°4) , Fèves au lard de style campagnard de Bush (#5).


Minnesota keeps its 8 U.S. House seats as a result of 2020 census

Minnesota will keep all eight of its seats in the U.S. House of Representatives, officials announced Monday — a surprise to some who expected the state to lose a seat.

The U.S. Census Bureau made the announcement Monday afternoon as part of its staged release of the result of the 2020 Census, shortly after the information was delivered to President Joe Biden. Minnesota now has 5,709,752, residents, compared with 5,314,879 counted during the 2010 Census. That’s a 7.4 percent increase.

Similarly, Minnesota will keep its 10 votes in the Electoral College that decides who will become the president and vice president every four years.

While the total population of the state has myriad ramifications for federal funding, the number of seats in the U.S. House has been hotly watched in political circles, especially in the context of today’s polarized political climate and narrowly divided Congress.

Minnesota has had eight seats since 1960, and the possibility of losing a seat has hung over the state for several Census cycles, although never greater than this year. It hasn’t mattered that the state’s population continues to grow what matters is how it has grown compared with other states.

As it turned out, Minnesota hung onto its eight seat by the slimmest of margins. In fact, if census takers had counted 89 more people in the state of New York, the Gopher State would have lost a seat, according to Kristin Koslap, one of the Census Bureau’s technical experts who calculates how the 435 House seats are apportioned among the states. Instead, the Empire State lost a seat.

Nationally, America’s population grew by it’s slowest rate since the Great Depression, although the basic dynamics of slower growth in the Midwest and faster growth in the South remained.

North Dakota was actually one of the five fastest-growing states in the last decade, although its population of 779,702 still only garners it a single House seat. Wisconsin, Iowa and South Dakota similarly will see their congressional representation unchanged. The same could not be said for Illinois and Michigan, which each will lose a seat.

SIGH OF RELIEF

In 2010, the state hung onto its eight seats by about 9,000 people.

Minnesota politicos reacted to the news with relief and delight, because early projections had suggested the state would lose a seat.

The state’s eight current seats are evenly split, with four Republicans and four Democrats.

That made the stakes especially high if Minnesota would have lost a seat — because that would have created a highly partisan battle to redraw maps that would have likely led to to one party, and one incumbent, losing a seat.

Instead, both parties and elected members of both parties put out statements that can generally be summarized as thanking Minnesotans for participating in the census and expressing confidence that the results would help their side.

The maps will still have to be redrawn — and it will likely still be contentious — but there’s at least the prospect of a truce that could retain the current map, which features several battleground districts and avoids obvious gerrymandering.

OUTREACH CREDITED

Some of those who reacted contended that Minnesota essentially earned hanging onto its eighth seat by the same level of civic engagement that leads the state in being a perennial leader in activities such as voter turnout.

The Minnesota Council on Foundations credited a collaborative effort by some 300 groups to make an effort to count historically undercounted communities, which can include American Indians, immigrants and the most rural of residents.

“I have no doubt that the work of (the Minnesota Census Mobilization Partnership) contributed to Minnesota being number one in the nation with our 75.1 percent census self-response rate,” said Jaci David, public policy program officer at Blandin Foundation in Grand Rapids. Minn. “For each Minnesotan not counted, our communities lose an average of $28,000 in federal funding over ten years. The work to engage historically undercounted communities is critically important for us all.”

The once-a-decade process of determining which states get how many of the 435 members of the House — based on districts of roughly the same size population — is outlined in the U.S. Constitution and has been largely unchanged since 1790.

The census will also help determine the boundaries of Minnesota’s other political districts, such as those of state lawmakers, county board members and city council members. But that more-detailed level of data won’t be released until late September.

The 2020 Census has been especially controversial, in part because it was conducted during a pandemic. Census officials on Monday said they were “very confident” in the accuracy of the count, noting that even though early projections envisioned a higher population, no state’s count was off by more than 1 percent from those projections.


Voir la vidéo: Ruths Chris Steak House - Facebook LIVE - 2018 Spring Edition - Sizzle SWFL Restaurant Week Menu (Janvier 2022).