Recettes traditionnelles

Sarmale dans le nid

Sarmale dans le nid


Hachez finement l'oignon, lavez le riz et placez-le dans un bol sur la viande hachée. Mélanger et ajouter le sel, le poivre et le thym et mélanger. Mettez la leçon et 1 cuillère à soupe de bouillon et mélangez à nouveau. J'avais du bœuf congelé et je n'avais pas besoin de les ébouillanter. Nous préparons les petites et grandes feuilles de chou, et nous hachons les résidus de chou. Avec la moitié de la quantité de viande, on remplit les feuilles de bœuf, et avec l'autre moitié on remplit les petites feuilles de chou. Dans une grande feuille de chou, nous emballons une sarmaluta en feuille de bœuf, une en feuille de chou et un morceau de kaizer. Tapisser le fond d'un pot avec des feuilles de chou, ajouter une cuillère à soupe de leçon, des morceaux de kaizer et de thym et placer une rangée de nids de chou. Au-dessus des nids, nous mettons une couche de chou haché, une cuillère à soupe de ketchup et des morceaux de kaizer et une autre rangée de nids. Répétez jusqu'à ce que nous ayons fini les nids. Garnir d'une rangée de chou haché, de ketchup et saupoudrer de thym. Couvrir d'eau et porter le chou farci à feu moyen-doux.

Servir avec de la polenta, des piments forts et de la crème sure ou du yogourt. Bon appétit!



Sarmale dans le nid

Ingrédient:

  • chou aigre
  • 1 kg de viande hachée (mélange boeuf et porc)
  • 500 g de côtes levées fumées
  • 1 tasse de riz
  • 3 oignons
  • 1 cuillère à soupe de bouillon
  • 1 cuillère à soupe de saindoux
  • thym
  • persil
  • aneth
  • sel
  • poivre

Mode de préparation :

Oignon hachez-le finement dans du saindoux et mélangez-le avec la viande, riz, bouillon et épices. Toi chou farci petits morceaux, que vous placez comme suit : dans une grande feuille de chou mettez 3 rouleaux de chou et entre eux 2 tranches de côtes levées fumées.

tu plies feuille de chou et Sarma en conséquence, placez-le soigneusement dans le pot. Faites de même avec toute la composition pour choux jusqu'à ce que vous ayez terminé.

S'il y a des postes vacants dans la cagnotte, remplissez-les de chou farci ou du chou finement haché. Faites-les bouillir à feu doux, la casserole couverte. Ils sont délicieux et ont un aspect agréable dans l'assiette.


Recette Sarmale au porc dans des feuilles de chou et fumé dans un bol en fonte émaillée de 6,6L Crock-Pot du Chef Roxana Blenche

Recette Steak d'agneau au vin cuit lentement au four dans le bol en fonte émaillée Crock-Pot de 6,6L préparé par Mihai Gtește

Recette de ragoût de Bélier aux pommes de terre bouillies dans une marmite en fonte émaillée de 6,6L Crock-Pot du Chef Roxana Blenche

Recette de joues de porc servies avec purée de pommes de terre et truffes dans un bol en fonte émaillée de 6,6L Crock-Pot du Chef Roxana Blenche

Recette de langoustine à la crème, à l'ail et au fromage dans un bol ovale en fonte émaillé de 6,6L par Prajiturela

Recette de canard au four avec patates douces, carottes et oranges dans un bol en fonte émaillée de 6,6L Crock-Pot par Chef Maniac

Recette de pain de pommes de terre dans un bol Crock-Pot en fonte émaillée de 6,6L préparé par Mihai Gătește

Recette haricots au porc et orge au four dans le bol avec couvercle Crock-Pot en fonte émaillée 6.6L préparé par Mihai Gătește


Muscles de boeuf dans le nid de stevia et d'oseille

Pour la table de fête et même pour un repas de fête, voici une recette spéciale. Mu & # 537chi de vit & # 259 & icircn cuib de & # 537tevie & # 537i m & # 259cri & # 537.
Voici quelques idées pour conserver les poires et les légumes en hiver. Le plus utilisé pour la congélation (ca fruits durs) sont : fraises, agri & # 537e, c & # 259tin & # 259, bleuets, framboises & # 259. Les fruits doivent être soit fermes (le tri se fait plus soigneusement), puis lavés et laissés à sécher complètement. Il est placé sur un plateau, les uns à côté des autres, puis le plateau est inséré. congélateur. Quand ils sont bien congelés, mettez-les dans des sacs et mettez-les au congélateur.
Nous pouvons également profiter des fruits et légumes que nous voulons grâce à différentes méthodes de stockage. Il est très important de savoir que si les fruits ou légumes sont cuits puis congelés, il faut les laisser refroidir, et pas plus de 30 minutes, car des bactéries dangereuses peuvent se développer. Il est recommandé d'apposer sur chaque sac ou contenant à placer au congélateur, des étiquettes indiquant le contenu et la date à laquelle il a été congelé. Dans le congélateur, entre les emballages, il doit y avoir peu d'espace, et ainsi l'air froid circule partout et une congélation parfaite se fait.

Photo: Mu & # 537chi de vit & # 259 & icircn cuib de & # 537tevie & # 537i m & # 259cri & # 537 & ndash Arhiv & # 259 Burda Rom & acircnia

& Icirc & # 539i doit :
200 g mu & # 537chi de bovin & # 259
300 g & # 537tevie
100 g m & # 259cri & # 537
50g de beurre
sel poivre
2 g & # 259lbenu & # 537uri
zeam & # 259 de la 1/2 l & # 259m & acircie
Poser une question:
Coupez le filet de bœuf en tranches, que vous pouvez mettre avec le marteau pour les marteaux, et versez-les dans 25 g de beurre fondu, ajoutez un peu de glaçage.# 259 ap & #259. & Icircntre pendant ce temps, guérir & # 539i & # 537tevia & # 537i m & # 259cri & # 537ul, le speli & # 537i le op & # 259re & # 537ti pentru 4-5 minutes, & icircn ap & # 259 u & # 537ou s & # 259rat & # 259.
Égouttez-les, hachez-les délicatement et remettez les légumes verts dans le bol, à feu doux ou au bain de vapeur, avec le reste du beurre, les jaunes d'œufs, le sel, le poivre et le poivre.# 259 rafale. Au fur et à mesure que la purée devenait homogène, elle était aigre avec un peu de jus de levain.

Préparation : 10 min. ébullition : 20 min.
Re & # 539et & # 259 par Ioana Preda, Bucarest


Filet dans le nid de pommes de terre avec telemea

C'est vrai, une sorte de recette de crise d'inspiration. Elle n'est pas je ne sais quoi, elle n'était pas trop photogénique non plus, mais j'avoue que je n'ai pas eu beaucoup de patience avec elle non plus, car je venais de rentrer du travail, j'avais faim et je n'avais pas envie de prendre des photos. Mais j'ai pensé mettre la recette sur le blog quand même, car ça s'est avéré être une excellente idée qui m'a tiré d'affaire un soir où l'inspiration n'était pas mon fort et je ne savais pas quoi cuisiner avec des restes du frigo. .

J'avais de la purée de pommes de terre de la veille, j'avais encore du beurre, du télémea, des restes de crème, des œufs & #8230 dans le réfrigérateur et ainsi de suite qui pouvaient être utilisés rapidement lorsque la faim est forte et que le temps presse. Mais je l'ai fait honorablement et au final et à partir de ce que j'avais, j'ai fait un dîner copieux et surtout très savoureux.


Nid de légumes raffiné

1. Deux heures avant la préparation, bien nettoyer le moineau de la peau et du reste des ingrédients (moins de sel et de poivre) faire une marinade dans laquelle on introduit le moineau, puis laisser refroidir.

2. Pour le joint du nid, utilisez un plat rond qui est tapissé à l'intérieur de tranches de bacon, de sorte que les extrémités dépassent du bord du bol. Mettez les asperges coupées en 3-4 parties à l'intérieur, la carotte coupée dans le sens de la longueur en
morceaux aussi gros que des asperges. Ajouter les oignons émincés, assaisonner de sel, ajouter le poivre, l'huile d'olive et le romarin. Couvrir avec les bords des lardons et mettre au four à 200°C pendant environ 40 minutes.

3. Faites bien chauffer le gril et retirez le moineau de la marinade. Associez le poivre et placez sur le gril. Maintenez pendant 3-4 minutes de chaque côté, puis placez sur une assiette à côté du nid-liner.


Celion Dion devient « Dieu » au Festival de Cannes

Avec le football et la politique, les sarmales déclenchent certaines des discussions animées. Sont-ils ou non un plat traditionnel roumain ? Où les ai-je empruntés ? Quels sont les meilleurs ? La vérité est que les sarmales sont fabriquées dans le monde entier, du Japon à l'Argentine et de la Scandinavie à l'Iran. Cosmin Dragomir, initiateur du projet et maison d'édition GastroArt, a parlé dans une interview de l'origine et de l'histoire de ce plat, de sa richesse et de sa polyvalence, expliquant pourquoi il peut vraiment être considéré comme le fleuron des plats traditionnels roumains.

Cosmin Dragomir travaille sur l'Encyclopédie de Sarmales, qu'il souhaite lancer l'année prochaine. Il a recueilli des informations fascinantes sur ce plat qui, bien qu'omniprésent, peut être qualifié de cuisine roumaine. Dans la plupart des pays du monde, des sarmales sont fabriquées. avec divers remplissages et revêtements, avec divers noms, histoires, légendes.

Saviez-vous que la première recette de sarmale en Roumanie a été publiée à partir d'un livre de 1693 ? Ils contenaient du porc et. Gingembre. Ou qu'il y a des sarmale dans les feuilles de framboisier ou de noisette en Roumanie ? Les Argentins les appellent enfants enveloppés, et les Russes ont les sarmales des paresseux. Cosmin Dragomir, initiateur du projet GastroArt et maison d'édition, a parlé de tout cela.

C'est entré dans l'histoire ! De quoi Alexandra, une jeune femme de 23 ans seulement, a-t-elle pu accoucher ! Plus de 40 médecins ont fait une croix autour d'elle

Divorce choc ! Un couple célèbre d'Antena 1 a décidé de mettre fin : "Ça m'a battu au point de m'évanouir"

Pourquoi une encyclopédie de Sarmales ? Pourquoi avoir choisi ce plat et pas un autre que l'on retrouve à la fois dans notre pays et dans d'autres cuisines du monde ? Quand le livre paraîtra-t-il ?

Tout d'abord, je dois dire que ce livre a commencé comme un prétexte pour promouvoir ma théorie de la gastronomie locale. J'ai trop touché à la mentalité : rien n'est à nous, tout est emprunté ! Comme si la gastronomie des autres nations n'avait pas subi énormément de contamination. Les cuisines régionales et nationales ont une spécificité sous-continentale. Les Français ont le grand mérite d'avoir remarqué l'importance de la cuisine et d'avoir élevé ce métier sur l'échelle des rangs sociaux. Ainsi, les grands chefs français des siècles passés ont créé une école, défini des termes et ont eu les possibilités (argent, accès à la presse, etc.) de vulgariser termes et recettes. En soi, les plats simandico de cette époque sont également devenus des plats communs. Ce fut le cas dans les cours royales et nobles. C'est ce qui nous est arrivé. Mais nous, les Roumains, regardons avec envie par-dessus la clôture et jugeons la question gastronomique de travers. On a l'impression que les paysans français du XVIIe siècle, par exemple, étaient mégarafinés, et les nôtres primitifs. Nous comparons la gastronomie à la nourriture de subsistance. Etc. La gastronomie évolue partout. Roumain ne signifie pas exclusivement le régime de Burebista, d'ailleurs, roumaniser les plats du livre de recettes international n'est pas une honte, ce n'est même pas du plagiat : c'est une conséquence de la mondialisation (même dans le sens historique le plus lointain). En d'autres termes, nous soulevons le problème que dans le passé nous n'avions ni pommes de terre ni tomates. Eh bien, sortez - so puriste - les pommes de terre de la cuisine nordique et les tomates de la Méditerranée. Ils ne posent pas le problème de cette manière, d'ailleurs, alors que tout le monde est en train de savourer un repas, on est triste pour la première fois qu'il n'ait pas été inventé dans les "laboratoires de Bucegi". Ainsi, les sarmales sont les plus maniables, mais aussi les plus souvent invoquées, dans ce contexte j'ai donc pris le taureau par les cornes et je les ai enveloppés dans des feuilles de vigne, chou, prêle, tilleul, betteraves, mélèze, stévia, etc. J'espère que je ne prends pas le risque de dire que d'ici là, il devrait être épuisé. Ce ne serait pas mal si je pouvais la trouver sous le sapin de Noël à Noël prochain.

Cosmin Dragomir, auteur de l'Encyclopédie de Sarmales

Ce plat a-t-il une signification particulière pour vous ? Est-ce l'un de vos aliments préférés ? Quel est le meilleur sarmale que vous ayez mangé ?

Pas nécessairement. Il était bien plus important que les sarmales soient le fleuron des plats traditionnels que nous répétons obsessionnellement que nous n'avons pas inventés. Nous semblons craindre que les Ottomans ne viennent nous les ramener. J'ai vraiment envie de changer d'attitude : ne disons pas que le chou farci n'est pas à nous, mais disons que le chou farci est aussi à nous. En plus de ça, je n'aime pas le sarmale. En général, je ne préfère pas la viande hachée (boulettes de viande, légumes farcis, moussaka, bolognaise), sauf pour les boulettes de viande. Il serait injuste de mentionner une recette, veuf la liste des autres. Il y a beaucoup trop de types de sarmale que je n'ai pas goûtés et dont je ne peux qu'imaginer le goût.

Nous les appelons la cuisine roumaine traditionnelle, mais ils sont partout dans le monde. Quel est, en effet, le lieu d'origine des sarmales et comment est née cette préparation ?

Tout d'abord, je tiens à souligner qu'il est parfaitement correct de les appeler cuisine roumaine traditionnelle. Il n'est pas juste de les appeler une authentique cuisine roumaine. Un plat devient traditionnel après avoir été consommé, fréquemment, pendant plusieurs générations. En principe, l'Orient est le berceau des sarmales. Probablement l'Empire perse. Popularisé par l'Empire ottoman en Europe du Sud et de l'Est ou en Afrique du Nord et par les peuples turcs, huns, mongols au nord. Il y a certaines indications que leur popularité est en fait due à Alexandre le Grand, qui les a découverts lorsqu'il a assiégé Thèbes et les a introduits dans le menu Cazon. Les Grecs prétendent qu'il s'agit d'une préparation des dieux de l'Olympe, mentionnée par Aristophane dans des comédies et secrètement mangée par Héra sur le fronton ouest du Parthénon.

Dans combien de pays le sarmale est-il fabriqué ? Quels sont les plus étranges ou les plus spéciaux ?

En tout (sourires –n.r). Le mondialisme, qu'en faire. J'exagère. Sarmale - c'est-à-dire un hachis, une mouture ou un mélange enveloppé dans une feuille, cuit ensemble à une source de feu indirecte (qu'il s'agisse d'une poêle, d'une casserole ou d'un autre récipient similaire) et consommé avec l'enrobage végétal - se trouvent dans de très nombreux cuisines. En fait, dans beaucoup d'entre elles, elles sont, tout comme ici, une importante préparation de cérémonie, de fête ou de moment (mariages, enterrements, jours où nous recevons des invités). Ils sont assimilés au concept de comfort-food - une nourriture qui rappelle l'enfance, qui suscite la nostalgie, qui fait se sentir bien, voire en sécurité. Elle s'applique également aux Polonais, Allemands, Grecs, Russes, Egyptiens ou Syriens. Concernant la nouveauté des recettes, il faut établir une chose : au siècle dernier, mais surtout dans les dernières décennies, les chefs ont beaucoup innové. Nous rencontrons de nombreuses recettes de fusion (avec des influences différentes à des milliers de kilomètres), de nouvelles techniques de cuisson sont appliquées et les expérimentations n'ont pas de limite. On peut trouver des recettes avec du goji, de l'avocat et du muscle de la marmotte, ou avec du canard confit et des fraises. J'ai inventé le premier sur place pour exacerber la dimension d'innovation, je suis même tombé sur le second. Quant aux recettes plus classiques, on retrouve des sarmale gratinées avec toutes sortes de fromages ou, par exemple, des scandinaves en combinaison avec de la sauce, des pommes de terre bouillies ou purée et confiture de canneberges (photo 1 galerie). Les Finlandais mettent du sirop d'érable dessus, les Syriens mettent des tranches de pommes de terre au fond de la marmite pour ne pas qu'elles collent et les mangent avec elles - frites dans l'huile laissée au fond. Dans les Asturies, au nord-ouest de l'Espagne, une dame a inventé il y a quelques décennies une recette dans laquelle la viande enveloppée de chou est passée dans de la farine et des œufs, frite puis bouillie pendant vingt minutes supplémentaires dans une sauce à base de crème et de safran. Les Russes font farce paresseuse - galerie photo 2 (qui ne sont pas une variante de la célèbre recette du chou à Cluj) dans laquelle ils mélangent le riz précuit, la viande hachée et le chou émincé et les font frire comme des boulettes de viande.

Quelle est l'origine du nom fil?

L'étymologie est simple : du turc sarmak (envelopper, envelopper), que l'on trouve au Moyen-Orient et dans les Balkans. Il y a aussi dolma - galerie photo 4 (en grec, dans le Caucase, la Suède, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient) qui signifie "remplir".

Quels sont les noms des sarmales dans le monde, quels régionalismes sont utilisés en Roumanie ?

La plupart dérivent des deux mentionnés ci-dessus. Mais dans l'espace slave du nord et de l'est, ils sont appelés pigeons. Les français et le nom de chou cigarettes, les brésiliens de chou cigares, dans une région de Croatie sont appelés, en traduction, bandits ou chefs partisans. En Argentine, on les appelle enfants emballés / emballés et rappelons-nous l'expression roumaine : vous avez emballé l'enfant comme un fil. Sarma, en roumain, est cependant un terme qui est entré récemment dans la langue et a été utilisé (jusqu'à son imposition nationale), en particulier dans le sud. En Moldavie, nous trouvons des archaïsmes tels que: boulettes ou garnitures / garnitures, en Transylvanie cuillères / toasts, etc.

Existe-t-il des références historiques sur cette préparation, lors de sa parution en Roumanie ?

Nous n'avons pas beaucoup de données concrètes, j'estime grosso modo qu'entre 1500 et 1700. Il existe un manuscrit daté de 1550 - 1600, encore non traduit du hongrois médiéval, qui pourrait mieux clarifier le problème.

Quelle est notre plus ancienne recette de sarmale ?

Celui qui figure dans le Livre du métier de cuisinier ou le livre de cuisine de Cluj de 1693 - dont la première édition n'a pas été conservée. Cependant, nous avons la deuxième édition du livre, publiée deux ans plus tard, en 1695. Ce volume est le premier livre de recettes imprimé sur le territoire actuel de la Roumanie mais aussi le premier livre écrit par une femme et imprimé dans cette zone géographique. Je suis fier du fait que la première traduction roumaine de ce livre, réalisée par l'historien de Cluj József Lukács, soit parue à la maison d'édition GastroArt qui m'appartient et qui se spécialise dans la réédition de livres de cuisine anciens. J'espère que vous me permettrez d'interrompre cet entretien par un bref moment d'auto-publicité : cherchez ces livres, achetez-les et aidez ainsi à faire des recherches sur l'histoire de la gastronomie roumaine ! Merci. Revenons en arrière : notre plus ancienne recette de sarmale date de la fin du XVIe siècle (il y a une indication qu'il en existe une plus ancienne, mais la démarche de détective n'est pas encore terminée). Ils contiennent du bœuf, du saindoux et du gingembre. Oui, je sais que cela semble presque irréaliste, mais l'utilisation abondante d'épices chères est l'apanage de toutes les cuisines médiévales. De telles épices (même beaucoup de sucre) étaient utilisées pour montrer et renforcer votre position sociale. Eux, étant très chers, la largeur avec laquelle ils étaient utilisés démontrait la richesse de l'hôte. Nourriture fala, comme je dis.

Quelles sont les particularités des sarmales en Roumanie ? Quelles sont les touches locales ?

Tout d'abord, le fait que nous les fabriquions principalement avec du porc, ce qui nous sépare de l'espace oriental. Mais nous ne sommes pas les seuls à mettre beaucoup de porc. Les Balkans, les Slaves du Nord, l'Italie du Nord, l'Europe centrale et septentrionale, le Japon ou la Chine du Nord ont aussi des recettes similaires. Mais on trouve des recettes locales et micro-locales avec une forte originalité : en Olténie avec des graines de courge et des noix, en Bucovine cet incroyable « nid de sarmale » avec quatre ou cinq garnitures différentes et toutes réunies sous une plus grande feuille, à Sălaj avec des pommes de terre râpées à la place du riz (on en trouve aussi en Slovaquie) etc. Il faut aussi citer certaines feuilles utilisées, que nous n'avons pas retrouvées, dans mes recherches encore inachevées - à travers d'autres gastronomies : en stévia, en feuilles de haricot, en feuilles de tilleul, en feuilles luxuriantes et la perle de la couronne en framboise comme Radu Anton Roman fait, il était une fois dans le célèbre spectacle. N'oublions pas la soupe sarmale et la soupe aux choux de Cluj, mais sachez que la lasagne aux feuilles de chou, riz et viande a déjà été rencontrée, car on a trouvé en Russie un zamak que l'on peut appeler Soupe décontractée/soupe chou à Cluj.

Combien de sortes de sarmale avons-nous en Roumanie ? Quelles sont les différences selon les zones géographiques ?

C'est une question dont je n'ai aucune idée. Peut-être vaudrait-il mieux recueillir les recettes de sarmale au prochain recensement. « Combien de huttes, tant d'habitudes. Par exemple, en Moldavie, il s'agit de la réputation d'une femme au foyer qualifiée selon sa petite taille. En Transylvanie, ils sont faits beaucoup plus gros et principalement avec du chou (Allemands - galerie photo 3 ils les font si gros qu'ils les attachent avec une corde de boucher pour qu'ils ne tombent pas en morceaux), à Dobrogea, ils sont faits avec du poisson, etc.

Le sarmalele est-il plutôt un plat à faire à la maison, à manger lors de diverses foires et événements spécifiques ou au restaurant ?

Il s'agit du temps, du plaisir et de l'envie de cuisiner de chacun. C'est une préparation qui demande beaucoup de temps et certaines dextérités (notamment dans l'emballage) qui ne sont pas forcément à la portée de tout le monde. Ils restent dans la catégorie des plats d'enfance - c'est-à-dire ceux faits à la maison. En revanche, il n'y a aucun problème pour commander au restaurant (ou commander à domicile depuis le restaurant ces jours-ci) sarmale. Bien sûr, pas de n'importe quel restaurant, tous ne sont pas bons, mais nous en trouvons assez pour en valoir la peine.

Quelle offre les restaurants proposent-ils ? Doit-il donner plus d'importance à ce plat, doit-il être inclus dans les menus ?

La plupart du temps, les restaurants ne veulent rien risquer ou simplement (certains) chefs sont limités. Je ne dis pas que c'est mal de standardiser une recette (ça ne marche pas pareil de toute façon) mais le client doit recevoir ce qu'il s'attend à consommer lorsqu'il commande cette préparation. En revanche, je pense que votre fierté de votre humeur devrait prévaloir et, en plus des classiques, vous devriez au moins faire autre chose. Soit une recette inventée, soit une recette nationale si généreuse. Je suis extrêmement contrarié que dans la plupart des restaurants je retrouve le même type de sarmale, sans rien qui mette en valeur la spécificité locale. Je suis content, par contre, qu'il y ait des exceptions : sarmale de sanglier de Zexe, magret d'oie de Lacrimi şi Sfinţi, soupe de sarmale de Casa Timiş etc. Je vous annonce, à cette occasion, qu'à partir de janvier je lancerai un service de livraison de sarmale avec au moins dix recettes différentes que nous changerons fréquemment.

Y a-t-il des histoires drôles, des légendes sur le sarmale ?

Daaaaa. Et beaucoup de superstitions. La feuille de chou qui ressemble à un billet de banque et pour cette raison est consommée le soir du Nouvel An pour une mauvaise année. Aux Juifs, les sarmales - holishkes (photo 5 galerie) -, bien qu'étant une préparation quotidienne, sont liées à deux fêtes : Souccot (Fête des Abris mais aussi Jour des Vendanges, qui marque la fin de la saison des récoltes, donc l'année agricole) et Sim'hat Torah (qui célèbre la fin du cycle annuel de lectures publiques de la Torah telles que et le début de la suivante) qui est célébrée le lendemain de Souccot. Un fil est semblable à un rouleau de Torah roulé - et deux, côte à côte, ressemblent à une Torah, enroulée à moitié. À travers l'Anatolie, le Sultan Nev-Ruz (20-21 mars) et le festival Hidirellez (6 mai) sont célébrés lors des festivals de printemps. Les plats de pique-nique comprennent le yaprak sarmasi (dans les feuilles de vigne), lahana sarmasi - photo 7 galerie (dans les feuilles de chou). Comme il existe certaines croyances au sujet de ces vacances, il existe également des coutumes alimentaires - des coutumes et des traditions qui doivent être observées concernant la nourriture consommée pendant ces vacances. Par exemple, à Nev-ruz, vous devez manger sept types d'aliments différents dont les noms commencent par "S". Oui, dans certaines régions, pour ces vacances, il faut s'habiller en blanc et manger de la nourriture blanche, notamment des vignes farcies de riz blanc. Mais le plus sympathique me semble être un mythe selon lequel le roi de Pologne et grand-duc de Lituanie, Casimir IV, a nourri son armée de gołąbki (pigeons / sarmale) avant une bataille clé de la guerre de 13 ans à l'extérieur du château de Malbork, contre l'Ordre teutonique, dans la seconde moitié du XVe siècle. La seule victoire que l'on ait jamais remportée contre les chevaliers teutoniques est attribuée aux propriétés qui donnent du pouvoir à ce repas copieux. Mais qui, comme je l'ai dit, n'est qu'un mythe.


Sarmale en feuilles de vigne

Dans un bol, mélanger la viande hachée, les légumes hachés, l'aneth finement haché, les œufs, le son de psyllium, le sel, les épices. Si nécessaire, ajoutez un peu plus d'eau.

Les feuilles de vigne sont lavées et égouttées. Prélevez ensuite un peu de farce, selon la taille de la feuille, et formez la farce.

Placer dans un bol (j'ai utilisé le pot multicuiseur) en couches, en alternant avec des tranches de bacon.

Versez le jus de tomate sur les sarmales, ajoutez plus d'eau, si nécessaire, les sarmales ne doivent pas être complètement immergés dans le liquide, mais environ ¾. Posez-les une assiette retournée, couvrez avec un couvercle et mettez au four (ou multicuiseur) pendant 2 heures à feu doux à partir du moment où ils commencent à bouillir.

Servir avec de la crème sure et/ou des piments forts.

La même chose peut être faite avec des feuilles de choucroute. La choucroute est conservée dans l'eau pendant un certain temps, puis elle est brisée en feuilles qui sont coupées en morceaux appropriés.

Sarmalele résiste très bien au gel. Je fais toujours un grand pot, et une fois qu'ils sont prêts et refroidis, je congèle quelques portions supplémentaires dans des boîtes. Quand on a envie de farce, on les sort et on les laisse décongeler une heure environ, puis on les fait chauffer dans une marmite dans le jus qu'elles laissent.

TOTAL : 1971 grammes, 2869,2 calories, 224,9 protéines, 205,4 lipides, 29,5 glucides, 2,8 fibres
Source : http://calorii.oneden.com

Remarque : ces calculs sont approximatifs. Si vous suivez un régime strict, je vous recommande de faire vos propres calculs, en partant des produits concrets utilisés.


Comment enlever les taches les plus tenaces des vêtements ?

Avouez-le, l'année ne passe pas sans faire face à des taches difficiles, que vous pensez ne plus pouvoir éliminer & # 8230 Vous avez probablement envisagé de jeter ces vêtements. Parmi les taches les plus difficiles à enlever figurent de loin celles d'huile, de rouille, de transpiration ou de "construction". Si on vous dévoile comment vous arrivez à vous en débarrasser, le reste des taches sera une fleur à votre oreille pour vous !

Comme chaque tache est causée par divers facteurs, il est clair qu'elle doit être traitée différemment afin de l'éliminer efficacement.

Taches de rouille

Certaines des taches les plus difficiles sur les vêtements sont la rouille. Quiconque a dû faire face à une telle chose sait à quel point il est facile d'avoir mal à la tête en essayant de les éliminer. Il existe différentes solutions maison, recommandées pour éliminer ces taches avec du sel ou du citron. Malheureusement, le risque par défaut est d'être trop abrasif et d'endommager irrémédiablement le tissu.

Pour de telles taches tenaces, vous avez besoin de solutions professionnelles et solides, mais qui protègent également le matériau. Une variante très simple à utiliser et améliorée avec des enzymes est le détachant Asevi. L'un des avantages majeurs est qu'il fonctionne sur n'importe quelle couleur & # 8211 du blanc au plus coloré. Les taches de rouille (et pas seulement) seront de l'histoire ancienne et vous tomberez sous le charme de ce produit.

Taches d'huile ou de vaseline

Si vous avez déjà rencontré des taches grasses, vous avez remarqué que même après les avoir lavées, des traces restent. Heureusement, il existe une astuce simple pour lutter contre cela et nous vous assurons que vous l'avez déjà dans la maison (si vous n'avez même pas la solution de détachage ci-dessus). Il ne s'agit que de détergent à vaisselle. Celui destiné à dégraisser efficacement la vaisselle est aussi votre allié pour les taches d'huile. Comment ça marche? Simple. Appliquez du détergent à vaisselle sur la tache, pas une grande quantité, juste assez pour couvrir la tache. Frottez ensuite légèrement avec une brosse à dents ou un autre outil pour permettre au détergent à vaisselle de pénétrer dans le tissu.

Ensuite, lavez ce vêtement manuellement ou en machine automatique. Idéalement, vous devriez utiliser une lessive liquide car elle est connue pour pénétrer plus facilement les fibres du tissu. Max Efficacy est l'un de ces produits, connu pour son pouvoir nettoyant qui n'affecte pas les couleurs. Dès que le linge sèche, il n'y aura plus de taches d'huile !

Taches de sueur

La plupart du temps, des taches de sueur apparaissent lorsque les ingrédients anti-transpirants se mélangent aux sels de notre corps. La plupart des déodorants contiennent de l'aluminium, qui est la cause de ces taches jaunes disgracieuses.

J'ai dit plus haut que les taches difficiles donnent mal à la tête. Eh bien, c'est probablement pourquoi la prochaine recommandation est l'aspirine. On met la pilule dans un verre d'eau, seulement on ne la boit pas, on la verse sur la tache. Oui, tu l'as bien lu. Le secret est que l'acide salicylique va pénétrer la tache et l'éliminer. Étalez le mélange sur le dessus et laissez agir environ 10 minutes, puis lavez le tissu.

Un autre aspect désagréable de certaines taches est que parfois, même après le lavage, il y a encore une odeur désagréable sur les vêtements. Vous n'allez pas laisser les choses comme ça, n'est-ce pas ? D'autant plus que nous avons une si large gamme de conditionneurs de lessive. Sensations Pasion d'Asevi vous surprendra agréablement par ses arômes floraux (fleur de la passion) et fruités (fraise), qui élimineront les odeurs gênantes et laisseront un parfum intense et agréable. Le tissu est protégé, la tache a disparu et l'odeur est absolument délicieuse !

La prochaine fois que vous aurez affaire à une tache difficile, arrêtez de penser que le tissu est compromis. Vous savez maintenant comment appliquer ces méthodes simples et efficaces. Dites-nous comment ça s'est passé !

Partagez ceci :

Temps libre


Sarmale de porc en feuille de choucroute

Ingrédient:

-1Kg de porc haché
-150g de riz rond
-2 oignons donnés sur une râpe
-6 cuillères à soupe de bouillon de tomates (3 cuillères à soupe de composition de viande + 3 cuillères à soupe dissoutes dans l'eau)
-épices au goût : thym, aneth séché, sel et poivre
-feuilles de chou marinées
Préparation:
J'ai mélangé la viande et les épices, puis j'en ai enveloppé de petites quantités dans des feuilles de choucroute, en bourrant bien les extrémités des feuilles pour que les sarmales ne s'ouvrent pas lorsqu'elles sont bouillies.


Dans le bol dans lequel je les ai fait bouillir j'ai placé une rangée de choucroute hachée et un peu d'aneth séché

puis je mets la farce,

une autre rangée de chou haché, de thym et d'aneth. J'ai dissous le bouillon rouge avec de l'eau et je les ai mis suffisamment pour les couvrir puis je les ai fait bouillir à feu doux pendant environ 2 heures, en les remplissant d'eau si nécessaire.

Après qu'ils aient refroidi, je les ai transférés dans une casserole et les ai mis au réfrigérateur. Mon mari dit qu'ils se sont avérés délicieux comme toujours.

Et avec le ticket pour participer au concours :

# 2 clucimagda

Editat de clucimagda, 28 December 2009 - 02:59 AM.

#3 Shef de gara

Cine putea face apologia sarmalei, mai tantalizant decat Radu Anton Roman.
„Miroase a sarmale peste muntii Carpati
Miroase de-ti vine sã mori!“
Ion Nicolescu
Sarma-ua (cuvânt de origine arabo-turcã, trimitând la o balcanicã frunzã de vitã umplutã cu orez si stafide) se încarcã în Carpati de magnifice si grele semnificatii daco-romane, devenind de Crãciun o importantã componentã a ritualului crestin ortodox român, ceea ce face îndepãrtatã si strãinã clorotica sa formulã originarã.

Dar acum vorbim de sarmalele de Crãciun, deci nu avem nici timpul, nici dreptul sã facem experiente! Nu se fac ceremonii religioase experimentale! Sarmalele meritã tot ce e mai bun, ele sunt simbolul nostru national, si fac de gardã la drapelul religiei noastre nationale. Ele sunt o hermeneuticã a fericirii gustative, un cor multimedia organoleptic. Sunt îmbibate de istorie, mai ceva decât de slãninutã!
Sãrmãlutele sunt asteptarea si împlinirea (mai ales cu ardei iute murat)! Sunt bunãstarea râvnitã! Idealul blond si bine rotunjit, ca toate idealurile! Viitorul luminos, proiectat de un trecut zbuciumat dar creator! Sã dãm sarmalelor ce e al sarmalelor: un vin rosu pe mãsurã! Dar care din câteva zeci, care?!

SARMALE MUNTENESTI
Foi:
• 1 varzã muratã mare
Umpluturã:
• 1 kg carne porc tocatã • 200 g slãninã afumatã
• 500 g carne porc afumatã • 1 ceascã orez
• 2 cepe
Prinprejur:
• 2 cesti vin alb • 1 pahar bulion rosii
• 3 rosii în bulion • carne afumatã, costitã, sorici afumat
• cimbru, mãrar, foi dafin, boia, piper, sare
Iar foi:
• Se grijeste varza (se desface foi, se spalã, se desãreazã, se curãtã de vinele tari si groase) ce nu merge la umplut se toacã fidelutã
Iar umpluturã:
• Camea si slãnina afmate se toacã din cutit cât s-o putea de mãrunt
• Se spalã bine orezul
• Se toacã ceapa
• Se amestecã toatã carnea tocatã, slãnina, ceapa, orezul – sare, piper, cimbru si mãrar praf, dupã poftã
• Se umplu foile, se ruleazã si se înfundã la capete (nu foarte strâns, sã se mai umfle si orezul) – Le puteti face mai mari, mai mici, cum vã e plãcerea si indemânarea, numai sã nu se desfacã la fiert
Fierberea:
• O oalã de lut gros se unge cu unturã
• Pe fund se pune un covoras de felii de costitã si sorici afumat
• Apoi aranjati un strat de varzã tocatã
• Acum vine primul strat de sarmale, urmat de alt strat de varzã, îngrãsat cu carne afumatã, sorici, costitã, apoi iar sarmale, pânã se umple oala
• Ultimul strat e de varzã presãratã cu foi de dafin, legãturi de cimbru si mãrar (piper, sare, boia dupã gust) si felii de rosii din bulion
• Se amestecã bulionul cu vinul, se încãlzesc un pic, se toarnã peste sarmale
• Se acoperã si se pun la foc molcom – în nici un caz direct pe flacãrã – sã undeascã si sã bolboroseascã înãbusit de la 5 ore în sus – zeama trebuie sã scadã jumãtate, chiar douã treimi din oalã
• Se oferã fierbinti (a doua zi mai ales, cã atunci sunt coapte bine) cu smântânã, ardei iute, mãmãligã caldã si vin foarte bun.
Ce vinuri foarte bune putem nãpusti peste sarmale? Rosii? Da! Din toatã tara!! Feteascã Neagrã de Urlati (cu gust de murã), de Uricani ori de Vârtescoiu (cea care miroase pronuntat a coacãz negru)! Bãbeascã Neagrã de Nicoresti si Valea Cãlugãreascã, Cabernet Sauvignon de Recas, de Sâmbure sti, de Drãgãsani, de Severin si mai ales de Ceptura si Tohani! Cadarcã de Minis! Merlot de Cotesti si de Oancea! Si mai sunt destule, România e mare: Pinot Noir, Burgund Mare, Corb, Seinã, Oporto, San Giovese, Negru de Sarichioi, Grand Noir de la Calmette, Malbec, Alicante Bouschet, Codanã, Novac!

SÃRMÃLUTE ÎN CUIB
• 1 varzã • 500 g carne porc tocatã
• 2 cepe • 2 linguri unturã
• 1 pahar orez • 200 g costitã afumatã
• 5-6 crengute cimbru • 2-3 foi de dafin
• 1 pahar bulion rosii • 1 canã supã carne
• piper, sare, papricã, cimbru praf, dupã gust
• Ceapa se taie bob de orez si se pune la cãlit cu carne
• Se toacã varza care n-a dat foi
• Se amestecã carnea cu orez, sare, piper, boia, cimbru praf
• Se iau mai întâi foi de varzã mici, se grijesc, se opãresc si se umplu sãrmãlute
• Acum se iau foi mari, câte douã, si se fac cuib pentru cinci-sase sãrmãlute, putin cimbru, 1 bucatã de costitã, legate cu atã ca un pachet de postã
• În oala mare, unsã bine cu unturã, se pun câteva felioare subtiri de costitã, apoi cuiburile de sarmale, frumos aranjate
• Se presarã varza tocatã, 1-2 crengute cimbru, foi de dafin
• Se toarnã supa si bulionul, se acoperã, se dã la foc mic, 3-4 ore, c-asa-i câtul sarmalelor, mai lung
Nu stiu sarmalagiii ce sã mai inventeze!
Nu le-a ajuns cã-s una-n Moldova, mici si vesele, alta-n Ardeal, mari si presãrate cu cãrnuri afumate, si alta-n Valahia, unde-s potrivite!
Nu le-a ajuns nici cã-s ba cu pãsat, ba cu foi de vitã si stevie, ba de post, ba cu urdã! Acum au scos si ciudãtenia asta, sarmale în sarma, ca teatrul în teatru , de nu mai stii de e gãtealã cinstitã sau Hamlet!
Fiind o chestie atât de subtilã, de inefabilã si de contradictorie, nãscând grave întrebãri fãrã rãspuns în scolastica gastronomiei, cuibul de sarmale în sarmale – descoperit de mine la o Nedeie târnãveanã – mã obligã sã-mi aduc aminte de mari sãrbãtori si de Neuburger-ul de Zagãr! Vinul acela cu miros de fân uitat în ploaie, în culori de aur vechi, gãsit sub piatra unui templu, cu gustul acela greu, provocator si sigur de atotputerniciai, numai vinul acela ar putea clarifica enigma insolentã a sarmalelor încuibate solitar în podisul Târnavelor (dar asteptati sã vedeti ce fac bucovinenii!)

SARMALE ARDELENESTI
Umplutura:
• 1 kg carne de porc tocatã • 2 cepe tocate si cãlite
• 6 linguri orez • sare, piper, papricã
• 1 pahar apã clocotitã • 250 g slãninã afumatã tocatã din cutit
• 250 g carne afumatã tocatã mãrunt tot cu cutitul
Sos:
• apã cât sã acopere sarmalele • crengute de cimbru si mãrar
• 2 – 3 linguri unturã
• 1 varzã acrã sau dulce – foile e clar cã merg la sarmale, iar varza rãmasã se toacã fidelutã
• pe lângã varzã: bucãti de carne afumatã, sorici, chiscã
• Sarmalele ardelenilor sunt cât de mari se poate
• Umplutura e moale, apoasã, rãsucitã într-o foaie mare, nu prea strânsã
• În oala mare si latã de pãmânt, pe fundul uns cu unturã, se potriveste strat de sorici si carne afumatã, felii de chiscã apoi pânzã de varzã tocatã, apoi sarmale cu afumãturã printre ele, crengute de mãrar si cimbru si iar asa si tot asa
• Ultimul strat e de varzã. Se toarnã sosul, se lasã oala pe marginea plitei sã undeascã si o noapte întreagã .
Altã gãtealã ardeleneascã este
TURNISORUL:
Sarmalele se însirã roatã pe lângã peretii oalei iar în mijloc se face turn de carne si slanã afumatã, chiscã, sorici si varzã.
Am lãsat pentru sãrbãtoare vinul cel mai celebru si mai jinduit al Ardealului, un vin fantomã: toti îl „stim“, nimeni nu 1-a vãzut sau gustat vreodatã: Feteasca Albã de Steiniger, din marea podgorie Lechinta.

"Onorată instanţă sunt un dobitoc!"
"Sa te fereasca Dumnezeu de gustul mitocanului" - Gaitele - Kiritescu


Video: Sarmale moldovenești. Gătește cu Alina (Décembre 2021).